• Bien manger sans surgelés...

    ... ou comment on essaie au quotidien de continuer de cuisiner malgré les enfants, le travail et le millier d'obligations !

    Cet article de blog part d'un constat qu'on a eu il y a quelques jours avec le Doudoucha : on a du mal à s'en sortir pour les repas, surtout en semaine.
    J'ai beaucoup beaucoup de mal à lâcher prise pour la nourriture, et je vis comme un échec les semaines où on mange deux fois des plats préparés par quelqu'un d'autre que part nous. Même les semaines où on a énormément d'impératifs, même les semaines où on a un bébé malade qui ne quitte pas les bras, même les semaines où il y a des réunions plusieurs soirs de suite.
    Bref, chacun ses défauts, le ménage, le rangement, tout ça, on s'en fiche un peu, mais la nourriture moins.

    Et ces dernières semaines, on a eu droit à un bébé très malade (elle nous a juste fait la roséole, mais la pauvre a eu 40 de fièvre plusieurs jours, c'était impressionnant), un chéri qui doit faire le boulot de direction de son collègue en congé parental, les cours de cirque et de musique qui avaient repris, et pas mal de rendez-vous médicaux divers, donc on a eu moins de temps pour préparer les repas, et surtout, d'habitude, je gère les repas du midi (avec les enfants qui reviennent de l'école) et le soir, quand le chéri rentre, soit il s'occupe des repas du soir, soit il s'occupe des enfants et je fais les repas, ça dépend de l'envie de chacun.

    Sauf qu'en ce moment les enfants sont épuisés, et idéalement, il faudrait qu'ils soient couchés entre 19h et 19h30 pour bien récupérer, donc manger entre 18h et 18h30. Oui, mais à cette heure-ci, j'ai un bébé qui a généralement besoin de faire sa petite sieste du soir, et un chéri qui est rarement rentré du travail.
    Donc pour s'en sortir, mes amis, l'anticipation est notre meilleure amie !

    Bien manger sans surgelés...

    Du coup je vous partage aujourd'hui nos réflexions sur le sujet...

    D'abord, on liste les idées de repas pour la semaine.

    Bien manger sans surgelés...

    Avant on écrivait jour par jour ce qu'on prévoyait, mais on a du mal à s'y tenir, ça dépend de l'envie du jour, de ce qui urge au frigo, de beaucoup de choses.

    Donc on préfère faire un liste où on pioche dedans au gré des envies (ou pas d'ailleurs !).
    Les enfants participent à l'élaboration de la liste, ils donnent des idées et ça nous permet de leur proposer de participer
    (tiens, tu nous prépares le goûter ? Tu fais les cookies ou le gâteau au yaourt ?)
    Et puis ça nous ôte la galère de se demander le soir à 18h ce qu'on va bien pouvoir inventer pour le repas, ce qui est finalement parfois plus long que de faire le repas en lui-même !

    Il y a aussi des choses qu'on n'écrit pas mais qui feront forcément des repas dans la semaine : des pâtes à la bolognaise végétale ou à la crème, du risotto, une quiche aux légumes... bref des trucs rapides, que les enfants adorent et pas prise de tête, qui sont surtout les repas des midis où il y a école, mais qui restent des repas faits-maison.

    Ensuite, on essaie de préparer à l'avance certaines choses.
    Il y a un terme à la mode en ce moment : le batch cooking, ou l'art de préparer les plats de la semaine le dimanche pour être tranquille en semaine.

    Bien manger sans surgelés...

    Oui, mais pour nous, ça ne nous convient pas exactement, pour les même raisons qu'au dessus : on n'aime pas savoir à l'avance tout ce qu'on va manger en détail, les plats réchauffés c'est rarement délicieux (à notre avis), et on n'a pas envie de passer tous nos dimanches à faire la cuisine pendant 3h.

    Alors plutôt que de préparer complètement les plats de la semaine, on prépare plusieurs ingrédients bruts, sans assaisonnement, pour en faire ce qu'on veut derrière.

    On lave la salade,on râpe des carottes (tâche qu'on délègue souvent aux enfants) et on fait cuire des betteraves pour des entrées rapides (et chacun assaisonne comme il veut),ça permet aussi d'avoir des choses à donner à bébé, et ça fait des plats d'avance si besoin : les carottes râpées peuvent finir en galettes de légumes, les betteraves cuites font une soupe délicieuse...

    Bien manger sans surgelés...

    On coupe des oignons d'avance et des morceaux de courge (oui, parce que vous avez déjà essayé de couper des oignons avec un bébé dans les bras ?!), il n'y a plus qu'à ouvrir la boite et prendre ce dont on a besoin, on peut ainsi faire un velouté maison rapidement !

    Bref, on essaye de s'avancer au max quand on a un peu de temps, et on est généralement ravis d'avoir des choses toutes prêtes à cuisiner au frigo.

    Rien que le lavage des carottes du jardin prend beaucoup de temps, et ce n'est même pas la peine d'y penser en semaine, donc autant s'avancer un peu.
    Et puis une fois de plus, les enfants participent avec plaisir, pour peu qu'on leur présente sous forme de jeu.
    Ça permet en outre de passer un moment chaleureux ensemble le dimanche matin, pas prise de tête, il n'y a qu'à couper, laver, râper, et si l'envie se présente, de cuire quelques choses sucrées pour les prochains goûters, bref tout le monde trouve à faire.

    Bien manger sans surgelés...

    On fait également une tournée de yaourts une à deux fois par semaine, ça prend quelques minutes seulement à faire, et c'est beaucoup plus rapide que de faire des courses au supermarché pour en acheter !

    Bien manger sans surgelés...

    Idem pour le pain au levain, je double les quantités en ce moment, les pains font presque 2 kilos, donc soit on en congèle une partie directement en tranches (il n'y a plus qu'à les mettre au grille-pain pour le p'tit dej), soit on en donne la moitié au voisin qui nous fournit régulièrement en légumes de son jardin, soit il est mangé entièrement car on fait des tartines avec la soupe du soir par exemple.

    Encore quelque chose qui nous sert bien au quotidien : avoir congelé des choses cet été.

    Bien manger sans surgelés...

    Nous avons fait des litres de sauce tomate avec la production du jardin et c'est un bonheur de se contenter de sortir une bouteille la veille du congélateur pour avoir une délicieuse sauce parfumée pour les pâtes :)

    Bien manger sans surgelés...

    Idem pour les compotes des enfants, on les a congelées par gros pots et on a ainsi des goûters rapides à préparer, tout en utilisant des kilos de pommes récupérées, et ça fait des fruits pour les jours où les fruits frais sont terminés, et qu'on n'a pas prévu d'aller faire des courses tout de suite.

    Bien manger sans surgelés...

    J'ai aussi découvert récemment une nouvelle passion : la fermentation ! Qui me permets, outre d'utiliser les légumes dont on ne sait jamais que faire, de conserver des bocaux de chou et de betteraves pour faire des choucroutes et des bortsch rapidement, mais ça je vous en reparlerai bientôt !

    On essaie également d'optimiser aussi au maximum la chaleur produite par le poêle à bois de la cuisine, on le fait beaucoup chauffer et on en profite pour mettre dessus une casserole d'eau pour le repas du midi, un truc à cuire pour plus tard comme des betteraves, la bouilloire pour mon thé et pourquoi pas même une tarte dans le four !

    Bien manger sans surgelés...

    Bref, voilà nos quelques trucs du moment, qui évolueront forcément au fur et à mesure des mois...
    Je dis bien "nos trucs" car le chéri participe tout autant que moi à l'élaboration des repas et à la cuisine en général (sauf évidemment quand il bosse et moi pas !), à part pour le pain, le levain et les trucs fermentés car c'est mon petit plaisir ! et il m'a aussi aidé à rédiger cet article ♥ pour ne rien oublier.

    J'espère que ce partage sans prétention vous donnera peut-être quelques pistes, même si bien souvent encore c'est Madame qui fait la cuisine dans la plupart des foyers, le fait de nettoyer, couper et préparer en famille des choses le weekend, permet d'alléger les tâches et la charge mentale de la semaine et en plus de passer du bon temps en famille !

    Cela nous permet aussi de continuer de faire à manger avec des produits bruts, sans emballages, issus des producteurs locaux, même si, on ne va pas se mentir, on continue quand même pour l'instant d'acheter des produits bruts surgelés pour certains produits qu'on ne peut pas cultiver (mangues, ananas, même si on essaie de réduire notre consommation) et certains produits pratiques qu'on n'a pas pensé à congeler d'avance (julienne de légumes nature ou petits pois surgelés par exemple). Et on a aussi quelques plats tous prêts pour les jours où on n'a pas du tout le temps ni l'envie de préparer à manger.

    Voilà c'est tout pour aujourd'hui, j'ai hâte de lire vos retours en commentaires :)

    Bonne soirée à tous,

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Geneviève
    Dimanche 17 Janvier à 19:12
    Geneviève

    Voilà un article bien sympa ! Et c'est vrai que c'est chouette de préparer ensemble.

    J'ai un peu de mal à varier moi... Toute seule à la maison, c'est plus embêtant de se motiver, préparer d'avance. L'autre jour, avec un chou-fleur, j'ai vraiment essayé de varier mais ça reste compliqué (et j'ai mangé du chou-fleur toute la semaine, sous différentes formes : vélouté, nature, gratin mais quand même...) 

    Pareil avec un potimarron (houmous, velouté, crumble)

      • Jeudi 21 Janvier à 15:17

        Oh que je te comprends ! Ici on a du mal à manger la même chose deux jours de suite, alors une semaine ! Tu ne peux pas en congeler un peu pour varier les plaisirs ? Sinon en faisant des bocaux fermentés ? Je peux regarder dans mon livre sur la fermentation si j'ai des recettes avec du chou fleur si tu veux !

        Des bisous

    2
    Dimanche 17 Janvier à 20:53
    papelhilo

    tes premières remarques me parlent tellement : le fait de vivre comme un échec certaines solutions de secours ! Quand les enfants étaient petits, je vivais la même chose exactement, ils ne mangeaient que rarement à la cantine jusqu'à leur entrée au collège ... Et je n'acceptais qu'à contrecoeur de faire des pâtes, comble de l'indignité alimentaire pour moi ! jusqu'à ce que je comprenne que les céréales des pâtes formaient aussi un apport vraiment intéressant, surtout qu'il existe des pâtes de céréales diverses ... Aujourd'hui, nos petites astuces (mais dont l'une ne vous convient visiblement pas) ce sont : les gros plats à réchauffer (curry, ragoûts de légumes ... qu'on peut resservir plus tard, allongés d'eau, comme sauce à pâtes), les repas du soir d'hiver constitués quasi exclusivement de soupes (en variant les légumes, on ne se lasse pas du tout)+ un bout de pain/fromage (ou pâté végétal) + fruit ... A part ça, sur les 3-4 jours où je ne suis pas en cours le matin, je passe à chaque fois plusieurs heures (2 ou 3 !!) à cuisiner d'avance ... Je ne déteste pas ça non plus, il faut reconnaitre, et je n'ai plus d'enfants dans les pattes ... A propos d'enfants d'ailleurs, maintenant qu'ils sont grands et ont des longues journées + des devoirs, j'avoue que je répugne à leur demander de l'aide en préparation cuisine, sauf pendant les vacances... En échange, ils font presque tout le service à table, et régulièrement la vaisselle.

    Bref, bon courage pour cette période "enfants petits" qui n'est logistiquement pas simple ! Pour ma part, je ne regrette rien du temps passé à cuisiner même lorsque j'avais l'impression de me couper en 12 pour tout faire, car aujourd'hui ils adorent manger, et cuisiner en famille quand ça se présente ; et non seulement ils mangent absolument de tout, mais en plus, ils remercient spontanément pour le repas qui leur a été cuisiné ! Vraiment, les efforts sur ce qui nous tient à coeur payent, on s'en rend compte plus tard !

      • Jeudi 21 Janvier à 15:20

        Alors pour moi, je n'ai aucun scrupule à faire des pâtes, déjà parce que c'est la chose que je préfère manger je pense, et puis car on adore faire des recettes très variées de sauces ! Et puis bon, j'ai de la famille italienne alors j'aime me dire que ce sont mes origines et que là bas ils en mangent tous les jours hihi ! Bref, la bonne excuse ;)

        Quand on fait un gros plat, comme un curry de légumes par exemple, le restant sert de repas à Victor pour le midi à l'école, et on arrive rarement a faire plus en quantité, on mange beaucoup donc un gros plat fait rarement plus d'un repas+une boite !

        Et on adore aussi les repas de soupe, c'est vrai que c'est pratique pour manger des légumes facilement !

        Merci beaucoup pour ton témoignage précieux !

      • Jeudi 21 Janvier à 20:17
        papelhilo

        pour faire des grosses quantités, je me suis achetée petit à petit d'énormes marmites !! là, j'en ai une qui doit faire 12L dans laquelle je peux faire de la soupe pour 5 jours à 6 !!! par contre, ça prend carrément de la place dans les placards, forcément ... (et le frigo aussi !)

      • Vendredi 22 Janvier à 15:45

        Ah on a aussi une énorme marmite de 12L, mais pour l'instant elle sert à stériliser,ou à faire de la lessive pour 6 mois !! J'imagine comme tu dois passez longtemps à la remplir pour les soupes ! Mais effectivement ce n'est pas une mauvaise idée, au moins y'en a pour longtemps, je vais suggérer l'idée à Victor la prochaine fois qu'on ouvre un potiron, comme ça on le fait en entier direct !

    3
    Magali
    Dimanche 17 Janvier à 20:58
    Je n’avais pas attendu que ce soit la mode pour faire ainsi. Compotes sans sucre au congélateur, stock de sauce tomate et préparation de tous les légumes de l’AMAP le dimanche. C’etait Un gain de temps appréciable d’autant plus que j'étais seule à participer et que je récupérais mon petit monde à 19 h. Cela ne laissait aucune place aux plats préparés.
    Ton planning repas est judicieux. Je n’ai jamais pu faire de menus à l’avance mais ces idées à croiser m’auraient bien aidée. Ton esprit pratique me subjugue toujours.
    Comment va ton petit chou ? Il s’est remis ?
      • Jeudi 21 Janvier à 15:22

        Merci Magali pour ton témoignage, tu es si courageuse, surtout à tout faire seule !

        Bébé va mieux, elle a eu 40 °C pendant 3 jours, c'était impressionnant, et le jour suivant elle a sorti des petits boutons partout, mais ensuite tout est rentré dans l'ordre (à part les nuits, mais pas grave comparé au reste !) Merci ♥

    4
    Ysaline
    Dimanche 17 Janvier à 21:52

    Bonsoir,

    Comme vous, j'ai fait des pots de sauce tomate et de compotes cet été et cet automne. Mais, ils sont stockés à la cave pas au congélateur. De ce fait, ils sont utilisables de suite. Je trouve que c'est plus pratique.

    Deux possibilités pour les conserver de cette façon :

    1- Soit fermer les pots, à chaud, et les retourner (comme pour les pots de confiture) pour que le caoutchouc du couvercle se soude sur le rebord du pot en verre. 

    2- Soit stériliser les pots pendant 20 à 30 mn, recouverts d'eau, dans une cocotte minute ou un stérilisateur.

    Ces deux méthodes permettent de conserver compotes et sauces tomate durant des années.
    Je préfère la seconde méthode, plus "sure".
    Quand le pot est bien fermé, le couvercle est enfoncé et ne fait pas de bruit quand on appuie dessus.

    On peut également conserver les potages en procédant comme cela. Je fais une cocotte minute de potage de légumes. Ensuite, je mets tout ce qui n'est pas consommé le soir même dans des grands pots (720 ml, 850 ml ou 1 l). Ainsi, le potage est prêt pour plusieurs soirs.

    Bon courage et ne culpabilisez pas si vous ne pouvez pas toujours proposer des plats faits maison à votre famille.

    Belle soirée !

     

      • Jeudi 21 Janvier à 15:26

        Merci Ysaline pour ton partage ! Ici pas de cave, juste une arrière cuisine qu'on ne chauffe pas en hiver.

        Il y a trois ans, on a fait des pots en les retournant, mais on en perdu plus de la moitié, donc on a investi dans un congélateur. On stérilise aussi de temps en temps, mais en été on essaie de laisser la maison au frais au maximum et donc de faire chauffer le moins possible. Donc ce qui nous a paru le plus simple, c'était de congeler les sauces, et de congeler les petits fruits directement lavés, et de s'en occuper une fois l'hiver venu quand le poêle de la cuisine fonctionne à plein régime. Pas sûr que ce soit le plus écolo, mais pas facile de trouver un équilibre entre tout ça!

        Merci en tout cas pour ce partage précieux ♥

    5
    Hélène
    Dimanche 17 Janvier à 23:50
    Article très intéressant et pratico pratique ! J'aime bien fonctionner comme cela aussi en anticipant les menus le dimanche. Idem je trouve que c'est plus simple de lister des envies de plats, à répartir ensuite dans la semaine quand c'est le plus opportun. Pour nous aider à trouver des idées de repas, j'ai fait un tableau Excel où je recense nos repas préférés par catégories : entrées / plats du midi/ plats du soir / goûters/ petits déjeuners ..Si on est à cours d'idées, il n'y a plus qu'à piocher dans le tableau (en respectant ce qui est de saison et ce qu'on peut trouver localement!).Je n'ai pas encore trouvé l'énergie de faire du batch cooking le dimanche, mais c'est clairement top niveau organisation !
      • Jeudi 21 Janvier à 15:28

        C'est une super idée de lister tous les plats préférés ! Nous du coup on a tendance à sortir quelques bouquins de cuisine et écrire les plats qui nous donnent envie ! Mais ce ne sont pas toujours des plats rapides à préparer, donc ça reste sur la liste jusqu'à ce qu'on ait du temps !

    6
    Sophie
    Lundi 18 Janvier à 10:52
    Bonjour ! C'est chouette la cuisine en famille ! Mais un bémol ! La perte de vitamines et l'oxydation même au frigo pour les légumes crus râpés ou tranchés d'avance. Avez vous pensé aux bocaux secs ? Légumes séchés l'été, lentilles, bouillon cube maison et hop dans l'eau bouillante, des vermicelles en fin de cuisson c'est fait ! J'ai un livre qui donne plein de recettes dans lesquelles on met tout dans la même casserole en même temps et on va faire autre chose le temps que ça cuise. Ça va des pâtes au pot au feu en passant par lesmelanges légumes secs légumes verts.. Trop bien. Et les fermentations complétent sainement tout ça. J'ai un excellent bouquin qui a changé ma vie grâce à çà ! Alors bon appétit à toute la famille !
      • Jeudi 21 Janvier à 15:32

        Merci Sophie de ce partage ! Effectivement on perd des vitamines, mais bon de toutes façon on en perd aussi en laissant les légumes au frais plutôt qu'en les mangeant direct après la récolte, et la plupart des légumes sont cuits donc les vitamines de toutes façons s'en vont pour la plupart au dessus de 42°C ! Mais c'est a réfléchir effectivement pour les carottes râpées par exemple qu'on mange cru, merci, on les fera au dernier moment à l'avenir !

        Quels légumes faites-vous sécher l'été à part les tomates ? Ici on a aussi fait sécher des cèpes récolté cet automne et des pommes, mais c'est tout, donc ça m'intéresse !

        Et effectivement, la fermentation est absolument merveilleuse, ça m'intéresse depuis quelques années, mais j'ai eu un livre extra à noël et depuis j'ai envie de faire fermenter absolument tout !!

    7
    Celine
    Lundi 18 Janvier à 18:33
    En parcourant rapidement l'article jai cru que tu parlais de batchcooking, je viens de relire et j'étais bien à côté de la plaque... cest intéressant comme façon de procéder, je vois ça comme un batch plus léger, sans cuisson et plus libre aussi... jai passe 3h en cuisine aujourd'hui clairement je ne pense pas que je le ferai toutes les semaines ahah, mais juste laver couper préparer les légumes le weekend serait déjà un gros gain de temps ! En revanche moi je lâche prise sur rien ahah le ménage les repas... mais jy travaille ! Merci pour ces précieux partages !
      • Jeudi 21 Janvier à 15:34

        Je te comprends ! Ce qui fait que c'est vivable pour nous, c'est qu'on participe tous ensemble, mais j'aurais franchement la flemme si je devais tout faire seule ! Pas simple de lâcher prise, hein, ici aussi, c'est dur, mais on y travaille ensemble et puis personne n'est parfait !

        Des bisous ♥

    8
    Ysaline
    Jeudi 21 Janvier à 16:06

    Bonjour Chlouwy,

    Je stérilise systématiquement parce que, comme vous, j'ai perdu beaucoup de pots de sauce tomate et quelques pots de compotes, il y a quelques années, en retournant les pots.

    Je ne crains pas le chaud et j'ai une vieille gazinière dans un bâtiment annexe que j'utilise pour les grosses stérilisations (avec stérilisateur) estivales. Sinon, pour des quantités plus petites, j'utilise ma cocotte minute à mla maison.

    Par contre, j'utilise cette méthode (retourner les pots, à chaud) pour le potage. Je prépare une bonne cocotte minute de potage (pour 4-5 jours pour 3 à 4 personnes). Je stocke les pots au réfrigérateur en commençant par consommer ceux dont les couvercles ne sont pas "pris" (ceux qui font du bruit quand on appuie dessus).

    Merci de vos partages.

    Belle fin de journée.

      • Vendredi 22 Janvier à 15:41

        Merci pour ce retour, c'est vrai que la stérilisation permet de conserver longtemps, et en plus pas de soucis si y'a une coupure d'électricité (ce qui arrive souvent par chez nous)!

        On y pensera à l'avenir ♥

    9
    Vendredi 22 Janvier à 07:19

    Bonjour Chlouwy

    cette été notre potager a bien donné et j'ai fait comme toi conserves de sauce tomate, de la fermentation pour des haricot verts

    étant maman de 5 enfants je sais que par moment on est limité dans le temps

    donc souvent le week-end je prépare des pizza, des quiches pour mettre au congélateur

    comme ça le midi comme j'ai que 1h pour faire manger tout le monde ça aide d'avoir des choses au frigo ou congélateur !

    Ton article était vraiment génial a lire ! merci pour ce moment

    Amicalement

    Chrisabelana

      • Vendredi 22 Janvier à 15:39

        Mille mercis pour ton message !

        Ton blog est très chouette, plein d'astuces !

        C'est sur qu'avec 5 enfants, ça doit être toute une organisation ! Je pense qu'on profitera de cet été pour congeler des tartes et des pizzas aussi, c'est une bonne idée et c'est assez rapide !

        Belle journée !

    10
    Sophie
    Vendredi 22 Janvier à 10:52
    Bonjour ! En réponse à votre réponse !
    11
    Sophie
    Vendredi 22 Janvier à 12:38
    Bonjour ! En réponse à votre réponse !
      • Vendredi 22 Janvier à 15:37

        Bonjour Sophie :)

    12
    Sophie
    Samedi 23 Janvier à 13:08
    Je retente !
      • Sophie
        Samedi 23 Janvier à 13:09
        Ça bug!
    13
    Magali
    Samedi 23 Janvier à 17:28
    Je reviens mettre un com ; je suis étonnée sur les tentatives de conservation de sauce tomate et de compote selon la méthode des pots retournés.
    Cela fonctionne bien avec la confiture dès lors qu’elle est correctement sucrée (au moins 40 % de sucre).
    La compote et la sauce tomate sont trop acides pour être ainsi conservées, l’acide s’attaque au couvercle qui perd de son étanchéité. Gare au botulisme !
    J’avais une collection de pots Gerber qui m’avait été donnée, très pratiques pour mettre au congélateur la compote de pommes faite régulièrement, agrémentée de cassis, abricots... selon la saison.
    Pour la sauce je faisais des conserves stérilisées de différentes taille, plusieurs marmites longuement mijotés pour une bonne trentaine de bocaux de 1/4 à 1 litre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :