• Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Cela fait quelques temps que j'ai installé des mangeoires juste devant les fenêtres du rez-de-chaussée de notre Terrier...

    Suffisamment hautes pour éviter tout accident avec les chats alentours, elles nous permettent d'admirer avec bonheur plein d'oiseaux différents, quand nous sommes dans le canapé du salon (hautement plus chouette qu'un programme télé, promis !) et quand nous sommes à table dans la cuisine.

    mésange mangeoire

    Il y a quelques semaines, j'ai pris mon appareil pour essayer de capturer ces petites bêtes en photo sans les effrayer.

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Mésanges bleues, moineaux et mésanges charbonnières se pressent autour de la mangeoire, et c'est un ravissement de les observer, d'identifier leurs habitudes et de les reconnaitre avec les enfants.

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Les moineaux débarquent toujours en bandes, ne sont pas très craintifs bien que méfiants, et prennent tout leur temps sur leur perchoir.

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Les mésanges bleues, mes préférées, sont élancées, rapides et curieuses. C'est génial de les voir partir toujours du même endroit, et s'alterner pour chiper une graine par-ci par-là. Un vrai ballet aérien !

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les mésanges charbonnières sont les plus difficiles à prendre en photo car elles sont extrêmement méfiantes, et s'enfuient au moindre geste (même infime !)

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Si vous nourrissez vous-aussi les oiseaux en hiver, pensez aussi à jeter des graines directement au sol, certains oiseaux ne se servent pas en l'air, comme les rouge-gorge ou les pinsons (il me semble).

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Les enfants laissent aussi régulièrement des pommes abimées au sol dans le jardin, elles font le bonheur des merles !

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

    Et ils se font un plaisir d'aller casser la glace des divers abreuvoirs pour laisser les oiseaux étancher leur soif.

    Parenthèse bucolique à la mangeoire

     

     

     

     

    Bref, à propos d'oiseaux, il y a le comptage annuel des oiseaux de jardin le weekend prochain, les 30 et 31 janvier 2021, nous y avons participé l'an dernier avec les enfants, et c'est très chouette à faire : il faut se placer dans un jardin et recenser tous les oiseaux que l'on voit pendant une heure.

    Pas besoin d'avoir un jardin, un balcon suffit, ou même pas, d'ailleurs l'an dernier nous avions fait le comptage dans le grand parc municipal de la ville d'à côté, et nous avions observé des dizaines d'oiseaux différents, suivis des écureuils, bref une super expérience à faire en famille, d'ailleurs les enfants s'en souviennent encore !
    Il suffit de bien se couvrir et de partir à l'aventure (présenté comme ça, nos enfants sont toujours partants hihi !)

     

     

    Alors, ça vous donne envie d'essayer ?
    Une heure de son weekend pour passer un chouette moment et pour aider la LPO, et ne vous en faites pas si vous avez peur de ne pas les reconnaitre ou de ne pas recenser correctement, tout est détaillé , et promis c'est assez rapide ! Nous on avait noté dans un carnet toutes les espèces observées et on avait complété sur le site une fois de retour à la maison, au calme.

     

     

     

     

     

     

    J'espère que ces quelques photos vous auront permis de vous évader un peu,
    pas facile en ces moments un peu anxiogènes à tous les points de vue, alors courage à tous et à toutes, vous êtes super, et on va s'en sortir !

    Et n'hésitez pas à partager en commentaires vos trucs et astuces pour les oiseaux, j'avais fait l'an dernier un petit tuto pour faire des boules à graines pour les oiseaux si ça vous dit, et si vous avez envie de voir une mésange d'un autre style, j'ai fait un tampon gravé l'an dernier de mon petit oiseau favori ♥

    Des bises à tout.e.s et merci d'être là depuis des années pour certain.e.s ♥

    ♥ Je vous embrasse ♥

    Chloé

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Magali
    Vendredi 22 Janvier à 20:54
    Tu as une magnifique mangeoire. Les miennes, de facture américaine en policarbonate et aluminium, sont moins élégantes mais increvables ; commandees voici 35 ans à la LPO .
    Je les remplis de graines de tournesol décortiquées BIO que j'achète en vrac en Biocoop ou autre. C’est tellement gras et rapide à manger que même le gras de cacahuète est boudé mais je le maintiens pour pallier à d’eventuels Problèmes d’approvisionnement de tournesol.
    Tu as raison pour le dépôt de graines au sol pour les pinsons ou rouge-gorge. Ils se nourrissent cependant très bien dans les mangeoires tablettes (15x10 cm minimum) en hauteur, ce qui leur évite d’etre des proies faciles au sol.

    Cet hiver je n’ai plus que des chardonnerets, une horde de 43 individus qui se regroupent sur les fils électriques à quelques mètres du jardin pour foncer en groupe bruyant et coloré.
    J’attends une explication de la LPO à ce phénomène étrange.
    Mon comptage est déjà fait !
      • Mardi 2 Février à 14:43

        C'est absolument incroyable ces 43 chardonnerets, ça me parait surréaliste !! Ca doit faire de la couleur au jardin !

        Merci pour ton partage très enrichissant, c'est très chouette de te lire !

    2
    Sandra
    Lundi 25 Janvier à 20:25

    J'ai justement profité d'avoir déménagé dans un endroit avec une grande terrasse couverte et des garde-corps tout autour de l'appart pour suspendre des boules de graisses mais ça n'a pas attiré du tout les oiseaux... Bizarre... Si quelqu'un a une explication...

    Je les avait suspendues aux rambardes mais ça cognait avec le vent donc je les ai mise un peu plus à l'intérieur (suspendu à une chaise, une posée dans un pot, une posée au sol du rebord de fenêtre)... Pas de succès, je me demand si je ne vais pas les descendre au jardin et els accrocher à un arbre mais du coup on ne verra pas les oiseaux...

      • Mardi 2 Février à 14:46

        J'ai lu ton témoignage à mon chéri pour qu'on en parle ensemble, il suggérait de déjà mettre à manger un peu plus loin au jardin pour que les oiseaux sachent qu'il y a à manger, et ensuite à la fenêtre. On fait pareil chez nous, les oiseaux commencent systématiquement par dévaliser les mangeoires les plus éloignées de la maison, et puis quand il ne reste plus que devant la fenêtre, ils débarquent ! Et il faut aussi qu'il y ait un arbre ou de quoi se percher devant la fenêtre pour qu'ils puissent faire des allers-retours et se sentir en sécurité si danger ils sentent !

    3
    Sandra
    Mardi 2 Février à 14:56

    Merci pour la suggestion! Je vais tenter! (mais comme on est au 6e, on verra si ça marche ;)

      • Magali
        Mardi 2 Février à 20:29

        Pour compléter ta réponse à Sandra :

        un 6 ème étage ne correspond pas vraiment à la hauteur de vol des passereaux.

        Mettre des boules de graisse en surface de jardinières pourrait attirer des tourterelles turques, dont la présence pourrait signaler la présence de nourriture.

        IMPORTANT , il faut toujours enlever l'enveloppe plastifiée des boules. Les passereaux ont des pattes très fines avec de grandes griffes qui peuvent être prisonnières des mailles. Une simple blessure ou une fracture dans la tentative de fuite est la plupart du temps mortelle, sur place ou sous les pattes d'un chat en raison de l'affaiblissement.

         

    4
    sandra
    Vendredi 19 Février à 15:10
    J'ai descendu les boules de graisse (sans emballage ☺) au rer de chaussée.
    J'ai la sensation qu' elles ont été un peu grignotées mais pas tant que ça.
    peut-être que l'huile de coco est trop dure. Peut-être aussi que notre jardin créé de toute pièce à l'été dernier après la construction du bâtiment n'est pas encore très attractif pour la faune. J'ai vu des volées d'oiseau mais ça reste rare. A réessayer l'an prochain un peu plus tôt.
    Merci pour vos conseils☺
      • Jeudi 25 Février à 12:37

        Chaque année sera meilleure que la précédente ! Ici aussi les boules de graisses à l'huile de coco ont été peu grignotées, et pourtant il y a énormément d'oiseaux partout, et en effet, c'est difficile à creuser pour les oiseaux, à faire avec une margarine un peu plus tendre peut-être !

    5
    Magali
    Jeudi 25 Février à 14:05
    Toujours moi !
    La graisse de cacahuètes et les cacahuètes seules ont peu de succès, les graines de tournesol bio décortiquées sont bien meilleures !
    Et tous les oiseaux en raffolent.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :