• Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Ou comment on a fini par trouver notre idéal de couches lavables !

    Notre histoire avec les couches lavables a commencé il y a presque 6 ans avec notre premier petit renard, et à part quelques exceptions (genre les premiers jours à la maternité, ou les weekend en sortie avec un tout petit sac), nos enfants ont toujours été en couches lavables.

    D'ailleurs il y a des tonnes d'articles sur le sujet sur ce blog, vous devriez trouver votre bonheur par ici !

    Bref, aujourd'hui, je reviens pour vous parler de ce qu'on utilise pour notre troisième bébé qui a actuellement 2 mois (déjàààààà).

    Au tout début de ma grossesse, ma copine Lila a publié un article sur son blog qui a grandement éveillé ma curiosité : elle parlait de couches en laine.

    Je vous invite à aller voir ses explications qui sont très claires, mais en gros, j'étais très étonnée d'imaginer qu'une couche en laine puisse être étanche et ne pas fuir de partout. Mais elle m'a quand même convaincue, donc j'ai voulu tenter l'expérience, et puis bon, quelques couches en plus n'étaient pas de trop, la plupart de celles que nous avons à la maison on déjà fait au moins 3 enfants (voire 5 enfants pour certaines !), ça commence à bien s'user !

    Donc j'ai acheté un lot de 3 couches en laine d'occasion (parce que ça coutre environ 15€ neuf, c'était hors budget !) et après ma belle-mère a gentiment proposé de nous en tricoter d'autres. Le Doudoucha a dégoté des pelotes 100% laine mérinos à la mercerie pour 2€ la pelote (merci les fins de série !) et nous avons donc réussi à avoir une dizaine de sur-couches en laine pour une trentaine d'euros. Qui dit mieux ?!

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    L'avantage énorme de ces couches, c'est déjà qu'elles sont super respirantes, donc aucune rougeur depuis la naissance, contrairement à d'autres couches très mignonnes, certes (genre les Hamac qui sont très à la mode en ce moment) mais qui sont composées de matières plastiques, donc bof écologiques et généralement très chères (comptez une trentaine d'euros pour une seule couche Hamac neuve !)

    Alors la sur-couche en laine se met par dessus une couche en tissu (elle sert juste à rendre le tout étanche, comme une sur-couche plastique), et à l'intérieur on utilise soit une couche en coton (comme celle-ci par exemple), soit sinon des langes à nouer, comme ci-dessous.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Une fois qu'on a pris le coup de main, c'est très facile d'utilisation, et surtout ça sèche rapidement sur l'étendoir ! Lila a proposé des explications de nouage, alors je ne vous en parle pas ici. Il faut compter environ 5  € pour un lange, beaucoup moins d'occasion évidemment !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Par dessus, donc, on met une surcouche en laine...

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et quand on doit changer la couche, on se contente d'étendre la sur-couche en laine sur un étendoir pour l'aérer s'il n'y a que de l'urine dessus, merci les propriétés auto nettoyantes de la laine, il n'y a rien à faire d'autre, et on peut s'en resservir quelques heures plus tard !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Pour le coup, on n'a pas trouvé plus écologique pour le moment, l'idéal étant encore de pouvoir utiliser de la laine de nos moutons d'Ouessant pour tricoter des couches 100% locales hihi, mais sinon vu le peu d'eau à utiliser pour le lavage (seulement en cas de selles, ou pour les lanoliser de temps en temps), on trouve ça vraiment idéal ! On n'a pas eu de fuites depuis 2 mois à part pour des cas exceptionnels où de toutes façons aucune couche jetable ou lavable n'aurait résisté (je vous passe les détails !)

    Et sinon, en complément ou à la place des langes à nouer, nous avons trouvé une autre alternative encore plus simple d'utilisation : les bons vieux langes en tissu

    Oui, oui, ce sont bien ceux qu'on utilisait avant avec une épingle à nourrice, figurez vous qu'il nous aura fallu 5 ans pour nous rendre compte que l'option la plus pratique, la plus écologique (à notre avis) et la moins chère était bien la plus ancestrale !

    Les langes sont bien connus des parents de bébé car ils servent un peu à tout : à essuyer un truc qui coule, de bavoir, de support pour changer bébé en goguette, de petit drap, de doudou, que sais-je encore ! Mais finalement on ne s'en sert plus pour le change alors que c'est si simple quand on a le coup de main !

    Bref, donc c'est parti pour le petit tuto rapide nouage de lange

    Vous prenez votre lange (environ 70-80 cm de côté), vous le pliez en quatre.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous mettez l'endroit où il y a les quatre coins en haut à droite, et vous allez tirer le premier coin vers la gauche, pour former un triangle.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous obtenez le pliage en dessous, ensuite vous retournez le tout pour que le triangle soit derrière.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous obtenez le pliage ci-dessous, et il ne reste plus qu'à plier la partie rectangulaire vers la droite pour faire une partie plus absorbante au milieu de la couche.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et voilà pour le pliage !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Ensuite on ajoute à l'intérieur une partie plus absorbante (ici ce sont des inserts que j'ai cousu en deux épaisseur bambou/chanvre, on peut ajouter des trucs plus absorbants si votre bébé est plus grand)

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    On met bébé dedans, on replie les bords et on remonte le bas, et à la place d'une épingle à nourrice, on utilise un Snappi : c'est ce petit truc jaune avec des griffes qui s'accroche dans le tissu simplement en le posant dessus (magique et pas cher, pas besoin d'en avoir plusieurs !)

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et avec un bébé dedans, ça donne ça :

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Les avantages à ces couches sont nombreux !

    La couche épouse parfaitement les cuisses de bébé puisqu'on ajuste sur lui, donc pas de fuites, on trouve des langes absolument PARTOUT, ils sont très très peu chers (environ 4€ pour un lange neuf en coton bio, moins cher d'occasion comme toujours), ils sèchent super super vite (ceux qui vivent en appart sans balcon et qui ont déjà testé les grosses couches lavables en éponge doivent comprendre de quoi je parle, on mettait parfois quasiment 3 jours à faire sécher les couches de notre 1er bébé !), ils sont en matière naturelle donc quand ils sont vraiment complètement abimés on les met au compost et surtout ils sont parfaits pour les fesses de bébé, on peut les laver à forte température si on a besoin, ils prennent très peu de place dans un sac à langer... bref on n'a pas encore trouvé d'inconvénient !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Avec une petite couche en laine par dessus, et voilà un bébé au sec !

    Les minis cuissots c'est cadeau, je crois que notre petite puce avait à peine 2 semaine sur certaines photos !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Finalement, une fois de plus, on retourne à l'essentiel, et tout se combine : le prix, l'impact écologique, la durabilité...
    Et cela nous questionne encore plus sur le marché florissant des couches lavables, certes très mignonnes, mais avec quelles conséquences à long terme ?
    A méditer...

    Voilà, j'espère vous avoir fait découvrir des choses, n'hésitez surtout pas à poser des questions en commentaire ou à partager votre expérience, je serai ravie de vous répondre,

    Je vous souhaite une bonne soirée

    Je vous embrasse

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Geneviève
    Mardi 26 Mai 2020 à 20:28
    Geneviève

    Alors j'ai laaaaaargement passé l'âge de me renseigner sur ce genre de choses mais j'étais effarée de voir chez mes enfants et neveux que, effectivement, les couches jetables (comme tout le jetable) c'est un grave problème (malheureusement, très militante pourtant, je ne me suis pas posé la question quand mes enfants étaient BB.

    Les langes en carré de coton si doux, je connais bien. Mon frère a 14 ans de moins que moi alors je m'en suis beaucoup beaucoup occupé. C'était l'époque où on utilisait ces langes mais dans une espèce "d'emballage" plastique souple qu'on nouait sur les côtés.

    les langes eux sont toujours très bien (bavoirs, dessus d'oreiller, doudou etc...)

    On a vraiment fait de grosses bêtises avec cette invasion du plastique et du jetable (et ça a l'air de repartir à la hausse le plastique à cause de la crise sanitaire. On marche sur la tête)

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 11:34

        Je suis bien d'accord avec toi, et on se rend compte de plus en plus qu'en revenant un peu en arrière sur beaucoup de choses, on gagne en qualité et en confort de vie, même si c'est vrai, cela nécessite un tout petit peu d'effort, mais bon c'est comme tout, pour la nourriture on peut aussi choisir de ne pas se prendre la tête et de ne rien faire soi-même, au détriment de la qualité. Enfin bref, je pourrais en parler des heures, et le sujet est si vaste !

    2
    Mardi 26 Mai 2020 à 20:55

    bon sang, qu'est-ce que je regrette d'être passée trop "tôt" (ou trop tard) avec mes enfants ... j'aurais tellement aimé pouvoir faire ça, au lieu de balancer des kg de couches et traiter des fesses rouges sang ... par contre je suis étonnée, car ma mère m'a souvent raconté que moi-même j'avais eu des couches comme ça, mais ça fuyait beaucoup, visiblement ... qu'est-ce qui pouvait faire la différence ??? je me demande ... bref, je suis ravie de savoir que des solutions aussi simples et bonnes existent ! (tu as tellement raison, pour bcp de trucs notre société a inventé des solutions à des faux pb, la gestion ancestrale de la chose fonctionnait si bien ... l'exemple qui me vient en tête : le jour où je me suis penchée sur l'idée d'avoir des soutifs moins pourris niveau matière, j'ai réalisé que je n'en avais tout simplement pas besoin vu ma poitrine ! autre exemple : je ne trouvais pas de crème visage saine pour traiter la peau sèche ... je me suis juste mise au lavage visage à l'eau simple, et je n'ai plus eu la peau sèche même en hiver !)

    Merci pour l'inspiration et le partage !

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 11:39

        ALors qu'est ce qui pouvait faire la différence, j'ai réfléchi à la question, je pense deux choses peut-être... Les inserts qu'on rajoute à l'intérieur sont peut-être dans des matériaux plus absorbant qu'on n'utilisait pas avant (le chanvre, le bambou) et sinon comme autre explication, je pense que c'est le Snappi qui sert à attacher, qui retient le lange sur trois endroits différents donc ça ressert bien autour des cuisses, donc pas trop de fuites possibles (par rapport à une épingle à nourrice) et puis peut-être qu'on n'utilisait déjà plus les couches en laine quand tu étais petite pour mettre par dessus (Geneviève parle au dessus d'une sorte de plastique ?)

        Et tu as bien raison pour les soutien-gorge, ici j'en mets surtout quand j'allaite pour ne pas me retrouver trempée !

        Et idem que toi pour le visage, je n'ai jamais eu besoin de me dégraisser la tête avec des produits qui attaquent et effectivement pas trop besoin de crème quelconque, je mets de temps en temps des huiles parce que ça me fait plaisir mais je ne suis pas sure d'en avoir besoin hihi !

        Merci pour tes commentaires toujours riches et intéressants ♥

    3
    San
    Mardi 26 Mai 2020 à 22:42

    Moi j'ai aimé les couches lavables. Je trouvais chouette de les choisir, les assortir, ça me faisait craquer. Mon second a 2 ans et ça me parait bizarre mon emballement de l'époque. On a utilisé une culotte laine et on a adoré (bon faut la lanoliniser de temps en temps). J'y voyais un inconvénient, c'est que la taille des fesses de notre bébé rendait incompatible avec tous les vêtements récupérés ;) Ah... et autre inconvénient... la notre n'aura pas de seconde vie, on est envahis de mites :(

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 11:42

        Nous c'est exactement comme toi, on a des tonnes de couches lavables, on craquait complètement pour les motifs colorés et les fesses multicolores de nos enfants, et pour la 3e on ne jure que par les couches en laine, on trouve ça tellement plus simple, et on voit vraiment la différence pour les rougeurs !

        Mince pour les mites c'est un vrai fléau !! On en a eu quelques unes à une époque (mais c'était des mites de farine), une vraie galère !

        Pour la taille, on n'a pas trop de soucis, c'était déjà pareil avec les couches lavables standard, on met juste la taille au dessus !

    4
    Mercredi 27 Mai 2020 à 12:39

    Alors là je suis sur le derrière. La laine étanche et autonettoyante je ne savais pas du tout. Je n'ai pas encore eu de parent qui utilise les couches lavable, je suis ce qu'ils veulent. Je sais qu'une maternité de la région, forment les maman pour utiliser les couches lavable. Je garde ton article bien de côté pour peut être mes petits enfants si un jour j'en aurai. Merci beaucoup. Bonne journée, bisous

      • Geneviève
        Jeudi 28 Mai 2020 à 08:32
        Geneviève

        La laine (mérinos surtout) est "étanche" parce que c'est un "produit" naturellement "gras". La lanoline c'est une graisse en fait.

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 11:43

        Je ne savais pas non plus avant de me pencher sérieusement sur le sujet, mais maintenant on ne lave que très rarement nos pulls en laine, une bonne aération dans le jardin et c'est parfait (sauf s'il y a des tâches)

    5
    Mercredi 27 Mai 2020 à 14:04

    Coucou ! Nous aussi on a utilisé la première année des couches lavables (kit offert par ma sœur qui l'avait acheté pour mon neveu... et qui est maintenant utilisé par une collègue)... et on a utilisé des couches jetables ensuite car les jetables fuyaient trop. Et pas les moyens à ce moment-là d'investir à ce moment dans autre chose, et pas le temps de les confectionner... c'est comme ça, on ne refera pas le passé !
    Est-ce que tu penses opter pour de nouvelles surcouches pour l'été ? ça ne va pas être super chaud la laine ? En tout cas, c'est super mignon ! Bises

     
      • Vendredi 5 Juin 2020 à 12:17

        C'est vrai qu'il faut un peu s'accrocher au début pour trouver un système qui convient à notre bébé, on a eu pas mal de fuites pour notre premier avant de nous rendre compte qu'on ne mettait tout simplement pas assez d'inserts à l'intérieur donc ça fuyait au moindre pipi !

        Pour l'été normalement pas besoin de nouvelles couches, la laine est thermorégulatrice, donc elle tient chaud quand il fait froid mais elle est suffisamment respirante pour ne pas étouffer en été. Sauf si évidemment il y a une méga canicule, mais dans ce cas, je pense qu'on la laissera en couche et je pense que ça ira :)

        Merci pour ton message

        Bises !!

      • Mercredi 17 Juin 2020 à 22:16

        Ici ma mini a été en couche en laine pendant la canicule, à 3 mois. C'était parfait, pas trop chaud et bien respirant ! Et puis sinon, parfois on la laissait toute nue ! ^^

    6
    Aurore
    Mercredi 27 Mai 2020 à 23:24

    On avait testé les langes direct avec notre grand (après avoir hésité avec les CL, l'impact coût d'achat/litres d'eau avait parlé)... Echec total, fuites à gogo! C'était un groooos téteur et les langes absorbent mieux quand ils sont vieux. Bref, on avait abandonné et passé aux jetables. Pour le petit, on a opté pour des CL. Le pb c'est vraiment les vêtements...:( dur de faire rentrer le popotin dans les pantalons classiques. Mais sinon, n'en déplaise aux médisants, ça marche bien, et ça n'entrave pas la motricité!!

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 13:46

        Nous on a toujours acheté les langes et les couches d'occasion, et c'est vrai que ça absorbe plus quand ça a déjà servi plusieurs fois !

        Pour les vêtements ici on n'a jamais eu aucun soucis, on prend la taille au dessus c'est tout, et sinon effectivement ça ne serait jamais rentré dans un petit jean par exemple, mais on n'aime pas trop ce genre de vêtements, on préfère les trucs amples donc pas de soucis :)

    7
    Julie
    Vendredi 29 Mai 2020 à 15:04
    Bonjour super article, bebe 2 arrive en octobre, pour ma première je n'avais pas oser utiliser de lange a nouer ou lange simple mais on etait en couche lavable!
    Je voulais savoir vous mettez un bodie au dessus ? Ca passe ? Et du coup un pyjamas ne passe pas avec les couche en laine ? Merci pour votre reponse
      • Vendredi 5 Juin 2020 à 13:50

        Bonjour Julie !

        Ici on n'a pas vu de différences avec certaines couches lavables qu'on utilisait déjà, on arrive a mettre le body par dessus sans soucis, on prend juste la taille du dessus si besoin, mais c'est pas fou la différence je pense. Pour te donner une idée, elle a 2 mois et demi, elle porte du 3 mois avec les couches en laine, et on ferme les bodys, les pyjamas et tout. Je peux t'envoyer des photos par mail si tu veux te faire une idée. Et pour que bébé soit à l'aise de toute fzçon on privilégie toujours les vêtements confortables et amples (pendant la grossesse, j'ai acheté d'occasion pas mal de bodys et pantalons en laine évolutifs de la marque Manymonths c'est cool car on investit une fois et après c'est porté pendant longtemps car c'est très évolutif, par exemple 3 mois-18 mois pour les pantalons), et j'ai aussi cousu des petits sarouels que je trouve adorables et qui sont confortables !

    8
    Claire LEFEVRE
    Dimanche 31 Mai 2020 à 07:33
    Moi je me suis mise aux CL avec ma deuxième à ses 8 mois et elle a acquis la maîtrise de ses sphincters à 20 mois, j'étais contente car avec le premier c'était compliqué mais dans un autre sens déçu de ne pas continuer les couches lavables
      • Vendredi 5 Juin 2020 à 13:52

        C'est vrai qu'il parait que les couches lavables aident à devenir continent plus vite car les enfants sentent qu'ils sont mouillés, ici on n'a pas de point de comparaison, mais le premier a été complètement continent à 23 mois, et la 2e a commencé à 17 mois ! Et pour le coup, on était plutôt contents de ne plus avoir de machines de couches hihi !

    9
    sly
    Dimanche 31 Mai 2020 à 19:16

    Bonjour Chloé, un grand MERCI  pour ton article, j'espère ainsi convaincre en photos mes filles des bienfaits d'être "écolo"

    super témoignage 

      • Vendredi 5 Juin 2020 à 13:54

        Merci SLy pour ton commentaire encourageant, c'est vraiment motivant, et je suis ravie que ça t'intéresse ! En espérant que ça intrigue tes filles et leur donne envie d'essayer (j'ai fait plein d'articles sur les couches, les avantages, les bienfaits, les économies... sur le blog si tu veux !)

    10
    Aude
    Jeudi 11 Juin 2020 à 21:13

    Bonjour!

    (déjà je suis tellement désolée, mon colis n'est toujours pas parti... Je suis vraiment... Bref! ça va venir!)

    Nous aussi on utilise les couches en laine depuis la naissance de notre Mimite. (depuis ses 5 jours pour être tout à fait exacte!)

    C'est vrai que c'est miraculeux.

    Nous, on a pas mal galéré niveau fuites au départ mais on ne se servait pas de snappi (on faisait un noeud en fait, c'est peut être ça).

    On a aussi fait des pliages de langes parce que je trouvais que les langes à nouer écartaient vraiment trop les jambes de notre bébé (et je me suis demandée si ça ne pouvait pas abimer ses hanches).

    Ce n'est qu'à partir de ses 6 mois que les langes à nouer sont devenus plus pratiques que ceux à plier (mais qu'on peut toujours utiliser de temps en temps - elle a quasiment 1 an! - mais c'est un petit bébé).

     Et sinon, pour l'effet gros popotin et  habits un peu serrés, une copine a partagé une astuce, au lieu de mettre une surcouche en laine sous un pantalon, utiliser des longies (type manymonths qui sont aussi en laine mérinos). Du coup, juste le lange + le longies ça fait une couche de moins.

    Mais de notre côté, on lui met tout une taille au dessus et ça fonctionne pas si mal.

    Sinon, niveau "chaleur" en été. On lui a mis tout l'été caniculaire et franchement c'était ce qu'il y avait de mieux. Les couches en pul ont un effet "k-way" qui retient pas mal l'humidité. Alors que la laine respire!

    Les seuls bémols: c'est quand même un peu galère quand on a un bébé qui gigote beaucoup (ce qui est notre cas). Le change ressemble souvent à une séance de lutte gréco romaine.

    C'est un peu encombrant quand on part en vadrouille.

    Ca "impressionne" beaucoup l'entourage qui n'ose donc pas changer le bébé.

    Pour les 2 dernières choses, on a quand même investi dans un petit stock de couches classiques qui sont un peu plus intuitives à mettre et qui se transportent pas mal.

     

    Bref vivre la laine (et Lilaluna qui m'a fait connaitre ce merveilleux système!)

    A bientôt,

    Aude

      • Mercredi 17 Juin 2020 à 22:51

        Oh merci beaucoup !! ♥♥♥
        Ici aussi on a une puce qui a des phases où elle gigote alors on chante beaucoup, on papote, on lui donne des livres... C'est souvent quand ils commencent à se mettre debout ou commencent à marcher. Ou quand plus grands ils pensent soudainement à un truc hyper important à expérimenter immédiatement (comme allumer et éteindre la lumière de la salle de bain ^^) !

    11
    Mercredi 17 Juin 2020 à 22:57

    Merci beaucoup Chloé d'avoir partagé mon article ! ♥ Je suis vraiment heureuse qu'il serve, informe, et qu'on parle de plus en plus des couches en laine ! Retour aux basics !!
    Ici nous avons aussi testé les langes deux ou trois fois mais nous n'avons pas pris le pli (sans mauvais jeu de mots). Et comme on s'en servait pour les tétées, je trouvais ça un peu dégueu d'avoir des traces de caca sur les langes qui servaient au repas de ma puce ! Haha !
    Petite question : est-ce que les snappy font des trous à force ? J'en ai un et je le trouvais vraiment hyper pointu, j'avais peur que ça fasse mal à D à travers les tissus... Tu sais bien, quand c'est ton premier, tu te poses de sacrées questions que tu ne te poses plus au troisième...

    Bisous ♥

      • Vendredi 19 Juin 2020 à 15:00

        Nous on a des langes pour les repas (ceux avec des motifs tamponnés) et les tous blancs, c'ets pour le change ! Pareille pour les lingettes, on différencie celles pour débarbouiller les enfants (toutes bleues et toutes douces), de celles pour la vaisselle (plus solides et plus rèches), de celles pour nettoyer les fesses (des vieilles serviettes éponges coupées et surfilées !

        Pas de trous à déplorer avec les snappys pour l'instant ! et pas de bobo, vu toutes les couches de langes !

    12
    Amandine
    Jeudi 11 Mars à 11:58
    Merci pour ce superbe article. Je souhaiterais tricoter des shortys en laine pour mon bébé qui va naître dans quelques mois, auriez-vous un tuto? Ou bien des conseils de votre belle-mère qui vous en en tricoté de magnifiques!
      • Dimanche 14 Mars à 11:25

        Bonjour Amandine,

        Pour les couches en laine, ma belle-mère avait trouvé un patron gratuit en ligne (faudrait que je lui demande lequel !) et surtout, elle s'est appuyé sur les dimensions de la couche en laine du commerce pour que ça colle au mieux aux dimensions. Et maintenant que notre bébé a grandi, elle nous refait régulièrement des couches en augmentant simplement la taille en ajoutant des mailles et des rangs à la version initiale.

        Un conseil : il faut vraiment des pelotes 100% laine, on a testé avec un mélange et c'est moins bien, et sinon on trouve ça mieux avec des pelotes petites et tricotées serrées plutôt qu'avec des laines plus grosses. Je ne sais pas si ça t'aidera, n'hésite pas si tu as d'autres questions.

        Et belle rencontre avec ta merveille :)

    13
    Amandine
    Lundi 15 Mars à 12:51
    Bonjour et merci pour ces précieux conseils . Nous avons une couche en laine toute neuve du commerce (de marque popolini), celle-ci est effectivement tricotée avec de la laine très fine et elle est doublée. A l'usage trouvez-vous cela mieux lorsque la laine est doublée? Ou cela n'est pas nécessaire? Si votre belle-mère à toujours le lien pour le patron en ligne je suis preneuse! Merci
      • Lundi 15 Mars à 15:09

        Oui, les nôtres sont aussi doublées (celles du commerce, ce sont des Disana), mais ce sont uniquement des tailles naissance et depuis plusieurs mois nous ne les utilisons duc plus du tout. Les faites-maison ne sont pas doublées du tout, on n'a pas spécialement trouvé ça indispensable, par contre que ce soit tricoté serré et avec de la laine pas trop grosse, oui :) Je vais lui demander le lien du patron (n'hésite pas à me relancer si je tarde à te répondre !)

        Bonne journée :)

      • Amandine
        Vendredi 26 Mars à 13:04
        Bonjour, étant maintenant équipée de pelotes de laine mérinos "fin de série" pour quelques euros (merci pour touts ces astuces) je reviens vers toi pour le patron pour le lien du patron de ces merveilleuses couches. Si jamais tu as pu l'obtenir...
        Merci pour ton blog et toutes les inspirations colorées dont il regorge.
        Belle journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :