• Depuis plus de 4 ans que j'ai une machine à coudre, je ne me suis jamais lancée dans des projets compliqués.

    Ah si, j'ai bien tenté de coudre une gigoteuse à notre petit renard, mais depuis, je n'ai pas refait de couture complexe, me limitant à quelques sarouels ou bloomers pour bébé (cousus à l'arrache comme d'habitude), une couverture ou des petits accessoires simples...

    Pourquoi je n'ai jamais franchi le pas de me coudre un vrai vêtement ou un truc un peu plus chouette ?
    Je pensais que c'était juste parce que j'avais la flemme de devoir décalquer un patron, choisir les tissus, reporter tous mes calques sur du tissu, le couper soigneusement, faire des coutures propres, soignées, que le vêtement soit ajusté et bien fait...

    Mais en fait je crois que la vraie raison, c'est que j'accorde très peu d'importance aux vêtements que je porte, je n'en achète quasiment jamais, et tant que je suis confortable dedans, ça me va.
    Alors pourquoi passer des heures à coudre un tee-shirt ou une jupe ?

    Bref, toute cette loooongue introduction pour vous annoncer, que ça y est ! Je me suis enfin décidée à consacrer 6 heures pour coudre un truc, en utilisant plein de tissus différents, des calques à tout bout de champ et des coutures bizarres...

    Mais pas pour faire un vêtement, non pour faire... Une peluche !

    Baya la louve, notre mascotte

    J'ai craqué sur le livre "En piste !" de Laëtitia Gheno, et je ne regrette pas du tout, les modèles sont adorables ♥

    Baya la louve, notre mascotte

    J'avais vraiment flashé sur la peluche Louve-brebis que j'ai donc cousue soigneusement, en m'appliquant, en y passant des heures et tout et tout. Et j'ai même pris beaucoup de plaisir à le faire.
    Incroyable, non ?

    Baya la louve, notre mascotte

    Bon, il y a eu quelques couacs, parce que c'était un modèle plus difficile que mon niveau, le Doudoucha m'a bien bien aidé en décousant pendant une heure un truc que j'avais fait à l'envers (au milieu de la moumoute de la capuche, la grosse galère), mais au final, je suis vraiment fière de moi.

    Baya la louve, notre mascotte

    Elle est belle, elle est douce, elle est énorme...

    Baya la louve, notre mascotte

    Elle est pleine de petits bouts de tissus multicolores que j'adore...

    Baya la louve, notre mascotte

    Elle a une chouette capuche pour se déguiser en brebis.

    Baya la louve, notre mascotte

    Je suis sûre que mes élèves vont l'adorer ! Ils ont intérêt.

    Baya la louve, notre mascotte
    Dans une jolie chaise haute vintage dénichée par le Doudoucha en brocante, j'espère qu'on se rend compte de sa grande taille !

    Ah oui, parce que je ne vous ai pas dit, mais j'ai trouvé la bonne excuse pour faire de la couture en prétextant préparer la rentrée : j'ai cousu cette peluche pour faire une mascotte à mes élèves, un doudou pour la classe :)

    Baya la louve, notre mascotte
    Baya se cache aussi bien que mon fils, haha

    Je pense m'en servir pour quelques projets de classe, et aussi pour un petit jeu que j'aime beaucoup : chaque semaine, Baya la louve va venir à l'école avec un objet de plus dans sa petite valise, et il faudra se souvenir de tout ce qu'il y avait dedans, nommer les objets, dire à quoi ils servent... et faire fonctionner sa mémoire ;)

    Bref, j'espère qu'elle vous plait autant qu'à moi, et surtout, j'espère que mes élèves l'apprécieront.
    Verdict dans 2 jours !

    Je vous souhaite une belle soirée

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    PS : la photo bonus du jour, Baya en cours de fabrication, qui perd un peu la tête ;)

    Baya la louve, notre mascotte

    Pin It

    15 commentaires
  • La dernière semaine des échanges épistolaires s'achève,
    donc je me dépêche de vous montrer les dernières cartes envoyées et reçues !

    Pour la 6e semaine de défi, j'avais envie de couleurs et de fleurs, donc je me suis essayée aux couronnes de fleurs à l'aquarelle.

    Echange épistolaire été 2016 - 6/8

    J'étais plutôt contente de moi pour un premier essai, mais je me suis trompée en écrivant la citation...

    La vie est une fleur, l'amour en est le miel.
    - Victor Hugo -

    Echange épistolaire été 2016 - 6/8

    J'avais passé tellement de temps à essayer de faire cette couronne de fleur, que je n'ai pas eu le courage de tout recommencer pour un mot... Le Doudoucha m'a suggérer d'écrire mon nom au lieu de celui de Victor Hugo, mais j'ai préféré expliquer la réalité à ma destinataire, haha !

    Et quant à moi, j'ai reçu également une carte fleurie de Patricia, qui a eu les mêmes idées que moi, souvenez-vous, je lui avais aussi envoyé des fleurs de mon jardin ;)

    Echange épistolaire été 2016 - 6/8

    J'aime beaucoup le petit timbre qu'elle a collé sur l'enveloppe, je garde dans un coin de ma tête cette belle idée !

    Echange épistolaire été 2016 - 6/8

    Je vous souhaite une très belle soirée,

    J'espère que vous n'avez pas trop chaud :)

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    Pin It

    6 commentaires
  • A une semaine de la rentrée, je commence trop doucement à me remettre dans le bain.

    Pour cette nouvelle année, j'aurai une classe de TPS-PS, donc des petits bouts de 2 -3 ans en début d'année !

    Autant vous dire qu'il faut que je repense tout mon travail pour m'adapter à des élèves si jeunes.

    Au début de l'année, j'aime bien travailler sur les couleurs avec les élèves, il y a plein de livres passionnants sur le sujet pour les enfants, et c'est assez stimulant. Du coup j'ai fabriqué un tapis des couleurs pour mes petits.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Bref, aujourd'hui je vous propose un petit pas à pas pour réaliser vous aussi ce tapis.

    On commence par choisir des tissus de chacune des couleurs que vous voulez mettre sur votre tapis.
    On peut se limiter aux 6 couleurs que l'on retrouve dans beaucoup d'activités pour les petits :
    jaune, orange, rouge, bleu, vert, violet.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Ici, j'ai choisi d'ajouter le rose, le marron, le noir, le blanc et le gris.

    On découpe un rectangle de la même taille dans chaque tissu.
    Je me suis servi d'un carton pour faire un gabarit.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Ensuite, on va coudre les rectangles entre eux, endroit contre endroit, sur toute la longueur.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Quand on a terminé, on obtient une grande bande multicolore.
    Il faut maintenant choisir un tissu pour aller au dos de votre tapis, on va l'épingler endroit contre endroit sur la bande que vous venez de coudre. Si vous voulez pouvoir fermer le tapis facilement, c'est le moment de mettre un ruban entre les deux tissus.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Comme je souhaitais un tapis un peu épais, il me fallait un rembourrage. Sauf que je n'en avais pas, et que je n'avais pas envie de dépenser 3 bras pour de la ouatine de bonne qualité alors que c'est pour un atelier à utiliser en classe...

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Du coup j'ai recyclé ces vieilles serviettes qui grattent qui sont dans mon tas de tissus depuis des mois, en les découpant à la bonne taille, et en les épinglant sur l'envers de ma bande multicolore.

    Ensuite, on coud les trois couches ensemble sur tout le tour,
    en laissant environ 15 cm pour pouvoir retourner le tapis dans le bon sens.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Et puis il n'y a plus qu'à refermer le trou restant (à la machine si vous avez la flemme comme moi de le faire à la main).

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Pour le ranger, on l'enroule et on noue le ruban.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Bon, c'est bien joli, mais à quoi ça sert ??

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    A faire du tri par couleur, pardi ! Maintenant, il faut que vous remplissiez une corbeille de plein de choses de toutes les couleurs.
    L'enfant va devoir les placer sur le tapis au bon endroit, en fonction de la couleur.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    J'ai choisi certains tissus avec des motifs, et pas tous de la même texture, c'est plus simple si vous prenez des tissus unis et identiques, car du coup il n'y a qu'une variable : la couleur.

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Il faut aussi faire attention aux différentes nuances d'une même couleur, ça peut être difficile au début d'apparier une balle vert foncé avec un carré de tissu vert clair !

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    De même, si vous voulez faire simple (et c'est ce que je ferai avec mes élèves, du moins au début), il faut proposer un seul type d'objets, par exemple que des balles de toutes les couleurs, ou bien que des gros boutons, ou bien que des crayons, que des jetons...

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Encore une variante plus simple : commencer en donnant un seul objet de chaque couleur.

    Les possibilités sont multiples, et vous pouvez aussi laisser explorer votre loulou avec son tapis, je suis sûre qu'il saura en faire bon usage (même si ce n'est pas celui auquel vous pensiez !)

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    J'espère que ça vous donne des idées !

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    Si ça vous intéresse ce genre d'articles, j'ai plein d'autres ateliers sur les couleurs que j'ai fabriqué pour mes petits élèves l'an dernier :)

    Je vous souhaite une très belle soirée,

    DIY - Tuto : Le tapis des couleurs

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    PS : tous les tutoriels de ce blog sont ICI ! ;)

    Pin It

    14 commentaires
  • Voilà la 5e semaine des correspondances estivales proposées par Lathelize...

    Désolée d'avance pour la piètre qualité des photos, prises le soir tard avec de la lumière artificielle,
    mais je les avais prises juste avant de partir en vacances !

    Pour cette semaine, j'étais tombée sur cette citation qui me plaisait beaucoup...

    Echange épistolaire été 2016 - 5/8

    On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une.
    Confucius

    J'avais envie de faire des fleurs de cerisier, qui symbolisaient bien pour moi la vie, et j'ai donc commencé par écrire la citation sur une grande feuille avec de la gomme de masquage (drawing-gum).

    Une fois sèche, j'ai peint toute la feuille à l'aquarelle en rose, puis j'ai ajouté les fleurs de cerisier et les branchages.

    Echange épistolaire été 2016 - 5/8

    Ensuite j'ai enlevé la gomme de masquage pour révéler la citation en blanc, mais j'étais très déçue du résultat, car le fond rose pâle et les nombreux motifs floraux cachaient la lisibilité du proverbe.

    Du coup j'ai ajouté du violet à l'intérieur des lettres, avec de l'encre.

    Echange épistolaire été 2016 - 5/8

    Le résultat est loin d'être à la hauteur de ce que j'avais en tête au départ, mais ça fait quand même une petite carte fleurie !

    Et j'ai reçue une jolie carte de Marie qui est dans le même thème que moi héhé, avec son Flower Power
    (ma devise préférée quand j'étais au lycée !)

    Echange épistolaire été 2016 - 5/8

    Une petite aquarelle toute en douceur ♥

    Je vous souhaite une douce soirée à tous

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    Pin It

    8 commentaires
  • Je ne sais pas si vous vous souvenez de ma première tentative de faire faire de la peinture au petit renard...
    Je n'avais pas un seul pot de peinture pour enfant dans mes placards, donc j'avais dû en fabriquer avec des craies.

    Depuis, j'ai tenté l'expérience avec de la vraie peinture...

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits

    Si vous souhaitez investir dans de la peinture pour enfant, évitez l'acrylique qui tache les vêtements (après ça a un aspect brillant très sympa au séchage, mais bon...), mais plutôt de la gouache.

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits

    Je n'hésite pas à ajouter de l'eau à la peinture pour la liquéfier un peu et qu'elle s'étale plus facilement.

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits

    Pour la première fois, je n'avais pas donné d'outils au petit renard, mais cette fois-ci, il m'a réclamé de lui-même des pinceaux.

    Je me suis contentée de lui proposer des couleurs primaires, ça se mélange et il est toujours fasciné de voir que ça fait des nouvelles couleurs.

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits
    Cette photo fait partie de mes préférées de toutes, avec sa p'tite bouche étonnée, haha ♥

    Et puis ne pas avoir peur quand les enfants passent aux doigts, c'est tellement plus rigolo ;)

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits

    Après on est bon pour une séance de bain (qui change la couleur de l'eau, c'est la suite du jeu haha) et un bon nettoyage de la cuisine.

    Patouille n°2 : la gouache pour les petits

    Vous aussi, vous laissez vos petits loulous faire de la peinture ?
    J'ai hâte de savoir comment vous leur proposez de patouiller !

    Belle soirée

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    PS : je ne sais pas si vous avez vu, mais vous pouvez participer à mon projet de tapis d'éveil pour notre futur bébé, c'est ~~> par ici
    Merciiiii d'avance !

    Enregistrer

    Pin It

    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires