• ◄ Brico - Déco ►

    Des idées déco pour la maison, du crochet, du tricot, de la couture, de l'origami, de la peinture...

  • Bonjour tout le monde !

    Aujourd'hui je voulais vous parler d'une de mes dernières cousettes...

    Pour ma classe, je voulais une paire de chaussons car c'est plus confortable pour travailler, ça montre le bon exemple aux élèves et en plus quand il commence à faire pluvieux c'est toujours plus agréable de garder une classe bien propre plutôt que souillée par les chaussures mouillées !

    Bref je voulais une paire de chaussons, et comme j'avais absolument adoré ceux que Claire m'avaient cousus il y a des années, elle m'a gentiment envoyé le patron pour que je m'en couse une nouvelle paire.

    J'ai donc choisi soigneusement des tissus colorés, qui me plaisaient, avec le petit chaperon rouge dessus (quoi de mieux pour plaire aux élèves hihi ?!), et j'avais songé à un rembourrage assez conséquent pour que ce soit bien confortable et bien chaud.

    Des chaussons cousus ! (et une belle galère...)

    Je vous passe les détails : une vraie catastrophe !

    Les chaussons trop serrés, l'aiguille qui se casse dans le rembourrage trop épais, le retournement du chausson tout tordu, les coutures à moitié faites...
    bref un échec cuisant.

    Des chaussons cousus ! (et une belle galère...)

    Mes chaussons censés être en taille 38 ne font même pas du 35 et sont en plus très inconfortables et tous tordus !

    Enfin, comme on dit, on apprend de ses erreurs n'est ce pas ?

    Alors c'est reparti pour une 2e cousette de chaussons, moins de couches à l'intérieur, on s'applique plus pour la couture et les finitions et voilà !

    Des chaussons cousus ! (et une belle galère...)

    Les tissus me plaisent moins que les précédents, mais ça reste des chaussons très chouettes et confortables !

    Des chaussons cousus ! (et une belle galère...)

    Pour le dessous, j'ai suivi les conseils de Claire et j'ai mis du Bulgomme dessous, collé, ça tient très bien pour l'instant.

    Des chaussons cousus ! (et une belle galère...)

    Voilà une de mes dernières cousettes, j'aimerais avoir le temps de beaucoup plus coudre, et de plus bloguer, mais le mois de septembre a été très fatiguant, avec la reprise du travail, les anniversaires des uns et des autres, les rendez-vous médicaux toutes les semaines...

    Bref je suis contente que tout ça soit derrière nous, mais maintenant on est en plein rangement-nettoyage de la maison, car on fait un échange de maison à la fin du mois et qui dit échange de maison, dit gros nettoyage-rangement partout (et vu la taille de la maison et notre propension à accumuler les choses et le bazar, autant vous dire qu'il y a du boulot !)

    Mais au moins après on aura une super maison !

    D'ailleurs dites-moi en commentaire si vous avez déjà échangé votre maison et si l'expérience vous tente, je serais curieuse de vous lire !
    (et pourquoi pas d'échanger avec vous hihi !)

    Je vous souhaite une bonne soirée et une douce semaine, et en attendant de revenir bientôt par ici (je l'espère) je vous embrasse,

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    3 commentaires
  • ... Ou comment je n'ai pas réussi à trouver un titre mieux que celui-ci (oups !)

    Aujourd'hui je vous montre une commande de mon père, qui voulait que je lui réalise une pancarte en bois peinte pour décorer la porte de son atelier.

    Une pancarte pleine de légumes...

    Je n'avais aucune contrainte, si ce n'est que ça devait être suffisamment grand pour être vu de loin.

    Une pancarte pleine de légumes...

    J'ai utilisé un vieux tiroir pour avoir une planche en bois de taille intéressante, et j'ai tout peint à l'acrylique.

    J'ai commencé par le texte, j'ai fait des cases au crayon à papier pour que les lettres soient équilibrées sur la pancarte.

    Une pancarte pleine de légumes...

    Ensuite, j'ai ajouté des fruits et légumes un peu au hasard, selon la place que j'avais, en essayant d'équilibrer les couleurs et les formes.

    Une pancarte pleine de légumes...

    On voit encore le quadrillage que j'ai fait au crayon sur certaines photos. Heureusement, ça part facilement avec une gomme.

    Une pancarte pleine de légumes...

    J'ai vraiment fait des dessins basiques, très enfantins, sans prendre de modèle ni de références, juste à l'arrache car je manquais de temps.

    Une pancarte pleine de légumes...

    De près les dessins sont très grossiers, simplistes et naïfs, mais de loin, ça fait un ensemble assez harmonieux, non ?

    Une pancarte pleine de légumes...

    J'ai passé un coup de vernis glassificateur par dessus (car je n'avais que ce vernis sous la main !), et j'ai bien laissé sécher.

    Une pancarte pleine de légumes...

    Et voilà la pancarte installée !
    Elle lui a beaucoup plu, et moi je suis plutôt contente du résultat compte tenu du temps que j'y ai passé (= pas longtemps !)

    J'espère que ça vous plait, parfois pas besoin de passer des heures sur un projet pour faire quelque chose de chouette, et comme je dis souvent, mieux vaut fait que parfait !

    J'ai encore mille choses à partager par ici, j'aurai voulu publier plein de choses avant les vacances et la pause estivale du blog, mais le mois de juillet arrive plus vite que je ne le voudrais (en même temps j'ai l'impression que les vacances sont encore loin !)

    Bref, en attendant le prochain post, je vous souhaite une bonne semaine,

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    12 commentaires
  • Aujourd’hui, je vous raconte une histoire un peu particulière, celle de ce sweat (mais pas seulement).

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Décembre dernier. Je suis en pleins préparatifs des cadeaux de noël, et en achetant des fournitures pour mes cadeaux cousus, je tombe sur cette merveille de tissu coloré. Oui, il y a des lamas, oui on dirait un tissu pour enfant de 14 ans, mais que voulez-vous, j’ai le coup de foudre.
    J’en achète donc un coupon pour me coudre un sweat d’allaitement, avec le patron Pêche Melma que j’avais déjà utilisé pour me coudre une robe. Je trouve même des bords côte colorés (des fois qu’on manque un peu de couleur hein !).

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Je le couds, je l’enfile, je l’adore. Il est parfait.

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Je le porte une fois ou deux, dont à Noël, parce que voyez-vous quand je me couds des vêtements, j’aime les porter à des moments particuliers, pas pour trainer à la maison, ou pour sortir les poubelles.

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Et puis il y a eu l’hiver long, interminable, le covid toujours là, les copains qu’on n’a pas trop vus, les sorties qu’on a annulées... et le sweat que je n’ai que trop peu enfilé. Et pourtant ce n’est pas faute de le contempler dans mon placard en songeant aux prochains moments où je pourrais le porter. 

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Puis, il y a quelques jours, on profite d’un examen médical que je dois faire à Paris pour partir avec le chéri (et baby renarde, les deux grands étant restés chez mes parents), et pour enfin profiter (un peu) d’un resto en terrasse, et de se promener dans les rues de Paris.
    Autant vous dire évidemment que j’avais mis mon sweat préféré ♥

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Bon, et puis les choses ont finalement plutôt mal tournées, d’un petit examen qui paraissait anodin, je me suis retrouvée en quelques heures plongée dans l’angoisse, le stress, dans une chambre d’hôpital à passer toute une série d’examens dont je passerai les détails.

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Un diagnostic posé, l’encaissement de la nouvelle, et surtout une deuxième : pas d’allaitement possible. Double douche froide.

    Je passe plusieurs journées interminables (les plus longues de ma vie), seule dans ma chambre d’hôpital en attendant d’autres examens... et à tirer mon lait pour le jeter ensuite dans l’évier et éviter d’avoir en plus de tout ça une mastite aux seins.

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    J’ai même eu une petite pensée pour mon sweat qui avait si peu servi, tiens !

    Puis finalement, les médecins m’ont trouvé un traitement adapté avec l’allaitement, et les nuages ont commencé à se dissiper. J’allais bientôt rentrer chez moi, reprendre une vie normale et même pouvoir allaiter comme avant.
    Même si cela nécessite une piqûre quotidienne plutôt qu’un traitement oral, peu m’importe, je n’ai pas hésité une seconde.

    Le sweat qui avait failli ne pas servir

    Et avant-hier, je suis sortie de l’hôpital, j’ai retrouvé mon chéri, mon bébé qui m’a dit « mamaaaaannnn, téter !!!!!! » et puis j’ai enfin retrouvé mon foyer, mes proches, mes amours, et j’ai pu reprendre l’allaitement, dans mon sweat adoré.

    Autant vous dire que j'aurai une pensée émue dorénavant à chaque fois que je le porterai.

    Voilà, c’était l’histoire de ce vêtement, et un peu aussi la mienne

    Prenez soin de vous

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    ♥♥♥

    PS : ne m’en veuillez pas, j’avais très envie et besoin de me livrer ici, parce que c'est un peu chez moi, et parce que c’est encore très frais et que mine de rien ce n’est quand même pas rien, mais je n’ai pas envie non plus d’étaler tout mon dossier médical sur internet ♥

    PPS : toutes les photos ont été prises à Noël chez mes parents :)

    Pin It

    26 commentaires
  • Il y a un an tout pile, au début du confinement, j'avais acheté un cours en ligne pour apprendre la broderie en relief.

    Je m'étais dit que ça me redonnerait envie de broder, que ça m'apprendrait de nouveaux points, et que ça m'occuperait pendant le confinement.

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...
    (clic sur la photo pour aller sur le site du cours en ligne)

    Le cours était en espagnol sous-titré anglais (non, non ce n'est pas une blague !) mais je m'étais dit que ça irait, puisque c'était des vidéos, on comprend généralement bien avec les images.

    Bon, et puis, évidemment, avec un bébé de quelques jours, 2 autres enfants en bas âge, une dizaine d'animaux, un jardin immense et des projets de potager version XXL, je n'ai évidemment pas eu une seule minute pour broder, je m'étais contentée de reporter le motif sur ma veste, et de la ranger dans un coin.

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Et puis cet hiver, l'envie est revenue. Je pensais surtout à ma veste que j'avais hâte de porter de nouveau, car je l'aime beaucoup, et je me suis promis de la terminer avant les beaux jours.

    Et j'ai enfin terminé !

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Alors quel bilan de ce cours de broderie ?

    J'ai adoré les explications, les points très détaillés et le fait que je pouvais revoir 50 fois le point si j'avais besoin.

    J'ai consigné dans un petit carnet les points que j'apprenais au fur et à mesure pour ne pas les oublier.

    J'ai trouvé Adriana Torres vraiment passionnée et passionnante, elle fournit des explications pour chaque point, parfois des anecdotes, j'ai énormément appris, des petites astuces parfois toutes bêtes mais qui changent beaucoup pour le rendu d'un point par exemple, ou même des détails que j'ignorais.

    Le cours permet d'apprendre les principaux points de broderie en relief (alors c'est apparemment surtout de la broderie brésilienne, car j'ai un livre de stumpwork à la maison et les techniques ne sont pas toutes les mêmes, m'enfin c'est du détail !), il y a des documents à imprimer, comme par exemple l'alphabet complet avec les points à employer.

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...
    (Nina fuego, la "fille du feu", bon, je ne sais pas si ça me correspond, mais c'était les mots proposés pour s'entrainer aux différents points !)

    Par contre, il n'y  a pas de dessin des points ou d'explications écrites (à part pour un point un peu plus technique, mais sinon tout se passe en vidéo, et j'ai trouvé ça suffisant en prenant des notes à côté).

    Et puis le cours est quand même en espagnol sous titré anglais, au début j'ai du bien bien m'accrocher pour suivre, et énormément me concentrer, et ce n'était pas toujours simple de trouver la traduction des points en français, d'ailleurs certaines fois j'ai traduit au pif. Mais bon, pour moi c'est du détail, car au final j'ai appris des nouveaux points dont j'adore le rendu et c'était tout l'objectif de ce cours.

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Pour info je l'ai payé une dizaine d'euros, c'est un peu moins qu'un livre sur la broderie, et ça m'a beaucoup plus appris que tout ce que je savais jusqu'à présent. Bref je suis conquise, et je pense me resservir de ce que j'ai appris pour broder un tas d'autres trucs !

    Et on en parle du rendu des points ? Franchement ?? ♥

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Je ne me suis pas hyper appliqué tout le temps, car parfois j'ai brodé le soir dans le noir et surtout car je déteste défaire ce que j'ai commencé donc je préfère que ce soit un peu moche plutôt que de tout recommencer, et puis car je me dis qu'on regarde rarement les détails, mais plutôt l'ensemble.

    Certains points ont nécessité 3 couches de fils, pour faire la "fondation" puis pour broder par dessus un point.

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    J'adore les petits pétales qui bougent,

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Les étamines de la fleurs qui sortent de la veste,

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    L'effet velours tout doux du point sur le i et le relief des feuilles des lettres N...

    Ce sont des points de broderie très traditionnels (certains même moyenâgeux !), mais le rendu est, je trouve, très moderne

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Bref j'aimais déjà beaucoup ma veste et maintenant je ne me lasse plus de la regarder ! Dommage que j'ai brodé dans le dos hihi...

    Et devant, il y a déjà tout plein de broderies dont je vous avais parlé l'an dernier dans cet article...

    De la broderie en relief sur ma veste en jean...

    Voilà, maintenant je vais me faire un plaisir de la porter dès que je sortirais !
    (bon quand on aura le droit de sortir, hem...)

    J'espère que ça vous plait autant qu'à moi, n'hésitez pas si vous avez des questions en commentaire, à propos du cours ou de la broderie, ou de n'importe quoi d'ailleurs !

    Je vous souhaite une très belle fin de journée

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    10 commentaires
  • Comme vous avez été plusieurs à me demander la recette, voilà comment on fait des rouleaux de printemps au Terrier !

    Alors déjà, je préfère vous prévenir, ce ne sera pas la recette "traditionnelle" si tant est qu'il n'en existe qu'une seule, car on fait en fonction de ce qu'on a dans le frigo, de ce qui est de saison, et de ce qu'on aime :)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    Plutôt qu'une recette très formelle, je préfère vous donner les bases et après vous faites avec ce que vous aimez/avez, c'est d'ailleurs pour ça qu'on aime autant en faire : on met un peu ce qu'on veut dedans, et ça fait manger des légumes crus et donc pleins de vitamines :)

    D'ailleurs, en réalité, c'est le troisième printemps où je me dis qu'il faut que je vous partage notre passion pour cette recette, j'ai donc pris des photos au printemps 2019, puis l'an dernier j'ai repris des photos, et encore cette année, donc vous aurez un joli mélange de photos qui s'étalent sur 3 ans !

    Il vous faut donc :

    • des feuilles de riz (plutôt des grandes, mais si vous avez des petites ça vous fera juste des petits rouleaux de printemps !), ça se trouve au rayon cuisine du monde, ou en magasin bio.
    • des légumes à mettre dedans : carotte, radis, betterave, concombre...
    • de la salade (on a mis de la mâche du jardin cette semaine, c'était délicieux !)
    • des vermicelles de riz (rayon cuisine du monde, toujours)
    • des pousses de haricot mungo (ou pousses de soja)
    • des feuilles de menthe

     

    Une fois de plus, cette liste n'est pas exhaustive, et il ne faut pas hésiter à faire avec ce qu'on a, on ne met pas toujours de vermicelles de riz dedans car on pense rarement à en acheter, on ajoute parfois des lamelles de tofu et c'est délicieux, quand on n'a pas de menthe, on met de la coriandre... On a même testé cette semaine de mettre du kimchi (du chou fermenté à la coréenne) et des pâquerettes pour faire joli (c'est comestible !).

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    Alors, pour le déroulement de la recette :

    •  Si vous voulez mettre des vermicelles de riz, il faut généralement les faire tremper 5 min dans de l'eau bouillante (ou les faire cuire, selon les marques, il faut faire selon les indications du paquet)
    • On hache tous les légumes en bâtonnets fins. On n'hésite pas à faire participer les enfants qui adorent éplucher les carottes, et nous on a tendance à râper une partie des carottes car notre fille a du mal à mâcher quand elles sont en bâtonnets, donc on fait 2 versions.
    • On lave la salade et la menthe, on égoutte les pousses de haricot mungo et on dispose tous les ingrédients à proximité pour que ce soit facile de former les rouleaux ensuite.

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • On prépare un plat assez large pour contenir les feuilles de riz (un plat à tarte c'est l'idéal pour nous), et on met de l'eau tiède dedans (pas bouillante). Cela va servir à faire ramollir la feuille de riz avant de la garnir. Je vous conseille de garder la bouilloire à proximité pour ajouter de l'eau chaude de temps à autre, car ça refroidit assez vite.
    • L'idéal c'est d'avoir une grande planche en bois sur laquelle on va faire les rouleaux, car j'ai remarqué que la feuille de riz s'enroule parfaitement sans coller. (ci-dessous, ma fille fait ça sur une assiette, ça fonctionne aussi)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • Bon, donc, on y va. On trempe une première feuille de riz dans le plat d'eau chaude, on patiente quelques instants, juste pour que la feuille commence à s'assouplir mais pas trop, sinon elle devient collante, et se déchire et c'est la cata pour la remplir. Il faut qu'on ait l'impression que c'est encore dur, ça va s'assouplir tout seul au fur et à mesure que vous allez garnir.

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • On la place encore mouillée sur le plan de travail, et on va garnir en bas au milieu, en empilant les ingrédients dedans. On commence généralement par la menthe, puis la salade, et ensuite les légumes, les vermicelles... On remplit suffisamment pour que ce soit bien généreux, au pire s'ils sont trop grands, on pourra les couper en deux avant de servir :)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • On va procéder au pliage : d'abord on rabat la partie du bas vers le haut...

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • Ensuite on replie les côtés...

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • Et on termine par rouler le tout vers le haut, en serrant vraiment bien.

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    • Et voilà, c'est tout ! Il n'y a plus qu'à disposer sur une assiette de présentation. Si on veut, on peut les couper en deux avant de servir, je trouve ça plus joli et on voit tout ce qu'il y a dedans :)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    Et la recette de la petite sauce délicieuse qui va avec (à n'oublier sous aucun prétexte !) :

    • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz (ou de cidre si vous n'avez pas)
    • 1 cuillère à soupe de sirop d'agave (ou de sucre si vous n'avez pas)
    • 1 cuillère à soupe de sauce soja
    • 4 cuillères à soupe d'eau
    • un peu de coriandre hachée et si on veut un peu d'ail

    Il suffit de tout mélanger et de doubler les doses si besoin :)

    Recette des rouleaux de printemps (et la petite sauce qui va avec !)

    On adore vraiment faire des rouleaux de printemps à la maison, c'est assez rapide quand on s'y met tous, il n'y a pas de cuisson, donc quand c'est fini, hop on mange directement, on met ce qu'on aime et on n'hésite pas à adapter les ingrédients pour chacun, comme ça tout le monde se régale avec ce qu'il aime !

    C'est vraiment l'incontournable quand il nous reste quelques carottes dans le frigo, un peu de salade au jardin et des restes, et hop un repas de prêt !

    Voilà, j'espère que ça vous plaira, n'hésitez surtout pas à me dire si vous testez, et si vous essayez d'autres ingrédients, ou bien à me laisser un commentaire si vous avez une question :)

    Je vous souhaite un doux weekend,

    ♥ Je vous embrasse ♥

    Chloé

    Pin It

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique