• ☺Cuisine☺

    Des recettes de cuisine créatives, pleines de légumes, d'épices, et végétariennes (sauf les plus anciennes) !

  • Le kéfir, vous connaissez ?

    C'est une sorte de levure, qui ressemble à du riz cuit, un peu gluant, qui va fermenter avec du sucre pour donner une boisson légèrement pétillante et super bonne pour la santé !

    C'est presque magique la première fois qu'on le fait...

    Recette du kéfir de fruit

    Le principe, c'est qu'on va mettre dans un bocal de l'eau, du sucre, des agrumes, un fruit sec et des grains de kéfir, et en 24h environ, la fermentation va opérer, le fruit sec va remonter à la surface, et il n'y a plus qu'à filtrer pour récupérer votre boisson !

    Et le plus magique : les grains de kéfir se reproduisent un peu à chaque fois, et on en a donc de plus en plus ! Il n'y a plus qu'à trouver un ami avec qui le partager ;) Et oui, car traditionnellement, on se transmet les grains de kéfir dans la famille, entre amis...
    Certaines personnes en vendent sur internet, mais je vous conseille plutôt de trouver quelqu'un dans votre entourage qui en a chez soi ! Et pour ceux et celles qui n'habitent pas loin de notre Terrier, on en a volontiers à partager avec vous !

    Recette du kéfir de fruit

    Voilà notre recette de base. Elle est à adapter en fonction des goûts de chacun, par exemple le Doudoucha trouve que c'est trop amer et pas assez sucré (mais comme il n'en boit quasiment jamais même très sucré, je le fais comme ça quand même).

    Pour un bocal d'un litre :

    3 cuillères à soupe de sucre
    +
    1 demi citron bio coupé en tranches
    +
    1 figue séchée
    +
    5 cuillères à soupe de grains de kéfir
    +
    de l'eau pour remplir le bocal

    On met le tout dans un bocal, en utilisant de préférence des ustensiles en bois ou en plastique (car le kéfir n'aime pas trop le contact avec le métal apparemment...), on touille bien pour dissoudre le sucre, et on laisse reposer dans un coin de la cuisine jusqu'à ce que la figue remonte à la surface.
    Ne mettez pas de joint au bocal, il y a déjà suffisamment de pression qui se crée lors de la fermentation, ça évitera des explosions haha ! Moi je ferme le bocal sans joint, sinon vous pouvez aussi vous contenter de le laisser ouvert avec une compresse de gaze maintenue avec un élastique.

    Recette du kéfir de fruit

    Bref, donc quand la figue est remontée (24h environ, jusqu'à 48h), on l'enlève du bocal (hop, au compost, elle a fermenté donc pas terrible à manger !), on enlève aussi le citron (on peut le presser avant dans le bocal, et après hop au compost), et on filtre (dans une passoire en plastique) dans une bouteille à bouchon mécanique (vous savez, celui qui reste accroché à la bouteille, pour éviter des désagréments quand on l'ouvre, POP !)

    Recette du kéfir de fruit

    Vous pouvez aussi le laisser un peu plus longtemps fermenter, même si la figue est remontée, cela fera une boisson plus pétillante, moins sucrée, c'est selon le goût de chacun (on ne l'oublie pas 1 semaine, évidemment, sinon on a de l'alcool !).
    Il vous faudra quelques essais pour trouver LA recette parfaite pour vous.

    Recette du kéfir de fruit

    On rince les grains de kéfir sous l'eau, et soit on recommence si on veut refaire du kéfir, soit on le stocke au frigo dans de l'eau un peu sucrée jusqu'à la prochaine fois. Ou on l'offre aux copains. Le surplus qui se fabrique à chaque fois, nous on a tendance à le laisser dans notre bocal, et puis quand on se dit qu'il a vraiment triplé de volume, alors on le stocke dans le frigo dans un autre récipient fermé.
    Il se garde des mois et des mois, il va peut être juste avoir un peu de mal à repartir, et il faut souvent un ou deux cycles de boisson pour avoir de nouveau une boisson bien pétillante.

    Vous pouvez aussi en stocker au congélateur, et même en laisser sécher dans une assiette en plastique et le garder au placard. Incroyable, non ?!

    Et ses bienfaits sont nombreux, car il s'agit d'une boisson probiotique, donc parfaite pour rétablir une flore intestinale un peu déréglée. Par contre, on consomme la boisson dans les 2 jours, sinon elle va trop fermenter, et on la garde au frais pour ralentir la fermentation.

    Vous pouvez apporter de nombreuses variantes à ma recette : mettre un autre agrume à la place du citron (et même des framboises !), mettre un autre fruit sec à la place de la figue, mettre une eau infusée, ou même du thé au lieu d'une eau toute simple, mettre plus ou moins de sucre (mais attention, le principe c'est quand même que tout le sucre se consomme lors de la fermentation, pour obtenir une boisson saine et pas trop pleine de sucre hein, ce n'est pas un soda !)

    Une bonne recette testée il y a peu : j'ai fait infuser une tisane de plantes, je l'ai laissée refroidir, et je l'ai mise dans le bocal à la place de l'eau, et j'ai mis plus de citron et plus de sucre que d'habitude : 1 demi citron pressé + 1 demi citron en tranches dedans et 5 cuillères à soupe de sucre. C'était vraiment délicieux, à refaire ! (même si un peu trop sucré pour en boire tous les jours !)

    Recette du kéfir de fruit

    Vous connaissez le kéfir de fruits ? Vous avez d'autres recettes à partager ?

    Dans le même genre des trucs fermentés (et donc très bons pour la santé), on a fait à une période du Komboutcha (du thé fermenté avec une mère, comme le vinaigre), mais c'était beaucoup plus "fragile" à faire, et il fallait beaucoup s'en occuper, donc on a vite laissé tomber (et puis c'était moins bon aussi !).
    On a aussi testé récemment les légumes lactofermentés, mais on n'a pas trouvé trop d'intérêt à la chose. Il faudrait trouver des recettes intéressantes à faire avec !

    Bref, j'ai hâte de savoir si vous connaissiez cette drôle de levure absolument géniale, et si ça vous donne envie de tester !
    Je me ferais un plaisir de vous partager nos astuces et de lire vos essais et avis !!

    Très bonne journée à tous

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    Enregistrer

    Pin It

    37 commentaires
  • ... Ou pourquoi on n'est pas prêts de retourner chez le boulanger !

    J'ai découvert il y a quelques temps déjà, via le blog et l'article de Linda Louis, le "No knead bread" ou "pain sans pétrissage", mais je n'avais encore pas tenté l'expérience...

    Et pourtant c'est tellement génial comme principe !!

    Une pâte à pain qui se prépare en 2 fois 5 minutes, et après 45 minutes de cuisson : une croûte croustillante, une mie moelleuse et bien alvéolée, et un aspect digne des pains vendus en boulangerie !

    Je ne vous ai pas encore convaincu ??

    Pain à la cocotte sans pétrissage...

    Même avec la photo ? ;)

    Voilà la recette que j'ai testée aujourd'hui, avec de la farine semi-complète qui ne lève jamais d'habitude...

    J'ai mélangé dans un saladier :

    - 350 g de farine T65 et 100 g de farine-semi-complète-qui-ne-lève-jamais (mais si vous avez 450g de farine "normale", c'est bien aussi hein !!)

    - 1/2 cuillère à café de levure de boulangerie déshydratée

    - 1 cuillère à café de sel (bien bombée sinon c'est pas assez je trouve)

    - 350 mL d'eau tiède

    On mélange tout vite-fait, à la cuillère en bois, et après on couvre avec une assiette,
    et on laisse le saladier à température ambiante.

    J'ai laissé lever toute la nuit, et je ne m'en suis occupée que l'après-midi (pendant la sieste des renardeaux, pas eu le temps avant) : la pâte fait des bulles et a doublé de volume.

    J'ai bien bien fariné ma table, hop, on met la pâte toute collante dessus, on rabat les bords au centre comme si on pliait du linge, et puis on retourne pour que les plis se retrouvent en dessous, face à la table. On laisse en plan sur la table 15 minutes.

    Pain à la cocotte sans pétrissage...

    Ensuite, on farine bien bien un torchon (propre, évidemment), hop on jette la pâte dessus, hop on remet bien une tonne de farine dessus, et hop on ferme le torchon. On laisse lever 2 heures à température ambiante.

    Au bout d'1h30 de levée, on préchauffe le four à 230°C et on met dedans sa cocotte en fonte (ou en pyrex) avec le couvercle.

    Ensuite, après 30 min de préchauffage, on sort la cocotte (attention aux doigts !), ou l'ouvre (hou, ça fume !), hop on jette la pâte dedans en mettant bien les plis au dessus (en gros vous vous aidez du torchon pour retourner la pâte dans votre main, et hop dans la cocotte !), car ça va fait les jolies craquelures sur votre pain.

    Ensuite on enfourne pour 30 minutes avec le couvercle, puis 15 minutes sans le couvercle.

    Et après, on sort le pain, et on l'admire, on sent son parfum, on croque la croûte bien croustillante, on enfonce ses doigts dans la mie moelleuse, on le montre à tout le monde et on dit : c'est moi qui l'ai fait ! :))

    Pain à la cocotte sans pétrissage...

    Je pense qu'avec une farine différente (ou une cocotte moins large), on peut faire un pain plus haut, mais je suis déjà super contente du résultat !

    Vous avez déjà testé ??

    Je suis tellement convaincue que j'ai déjà envie de tester d'autres versions : avec plus/moins de farine complète, avec des graines, avec des noix...

    Bref il n'y a pas de limites à part votre imagination !

    J'espère que ça vous donne envie de vous lancer, n'hésitez pas à partager vos conseils et recettes dans les commentaires !

    Belle soirée

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    (PS : désolée s'il y a si peu de photos, mais j'avoue que je ne pensais pas déjà faire un article sur cette recette, c'est vous dire si je suis convaincue !)

     

    Edit : Voilà quelques mises à jour des autres pains testés jusqu'à présent...

    • 225 g de farine T 65 et 225 g de farine semi complète (qui ne lève pas d'habitude) + un mélange de graines de tournesol et graine de lin : parfait ! Ça a très bien levé malgré la moitié de farine semi complète :)
    • 450 g de farine semi complète : comme je m'y attendais, ça n'a pas beaucoup levé, malgré la plus grosse quantité de levure utilisée. Mais c'était quand même mangeable hein ;)

    Enregistrer

    Pin It

    49 commentaires
  • Voilà aujourd'hui une petite recette pour utiliser vos derniers brins de basilic de la saison...

    Une recette rapide à faire et absolument délicieuse : la recette du pesto !
    Et un petit clin d’œil à une bonne partie de la famille italienne de ma môman qui vit à Gênes, LA ville du pesto !

    Le plus important, c'est d'avoir des ingrédients de qualité : une bonne huile d'olive bien parfumée, du bon fromage, du basilic bien frais... et il n'y a plus qu'à se régaler !

    Voici la recette pour les proportions...

    Recette du pesto alla genovese

    A vous d'ajuster les quantités selon votre goût, vous pouvez mettre plus de certains ingrédients si vous préférez, c'est à vous de voir ! Normalement, tout se broie au pilon et au mortier, pour conserver les arômes et la texture, et pas au mixeur.

    Et mon petit truc pour le servir : on ajoute des morceaux de tomates fraiches du jardin (avec des tomates cerises c'est encore meilleur), on nappe de sauce pesto et on se régale ♥

    Recette du pesto alla genovese

    Bon appétit !!

    Je vous souhaite un bon dimanche à tout-e-s

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    Pin It

    15 commentaires
  • Coucou tout le monde !

    Aujourd'hui je vous propose une recette super chouette...

    Recette des cannellonis de courgette (vegan)

    Une recette super sympa à servir à des invités pour les impressionner, et puis en plus c'est bon, et c'est pas compliqué !

    C'est une recette qu'on fait en 3 étapes : la béchamel, la bolognaise (végétale) et puis le montage des cannellonis. Vous pouvez facilement faire le plat à l'avance, et le faire cuire/réchauffer au dernier moment.

    Allez, c'est parti !

    D'abord, on commence par la béchamel... Il vous faut de l'huile d'olive, un peu de farine et du lait végétal au gout assez neutre (avoine, soja... Évitez le lait d'amandes ou de noisettes qui sont forts en goût !)

    Recette béchamel vegan

    Recette béchamel vegan

     

    Voilà, vous avez votre béchamel, maintenant on va passer à la bolognaise végétale...

    Recette bolognaise vegan

    Recette bolognaise vegan

    Petit aparté pour le tofu :  on le choisit au rayon des produits frais, et pas au rayon des produits bio et secs, parce que sinon ça ressemble à de la semelle et c'est immonde, on prend du tofu avec un parfum particulier si on a envie (par exemple aux herbes), mais de toute façon, ça va prendre le gout de la sauce !

    Et si vous êtes déjà végétarien comme nous, et/ou que vous avez l'habitude de vous passer de viande et de manger des substituts, on peut parfaitement utiliser des protéines de soja texturées, qui ont l'avantage de se garder des mois et des mois, et pour le gout c'est parfait aussi dans ce plat (il faut juste penser à les réhydrater 15 min dans l'eau chaude).

    Je ferme la parenthèse, donc normalement, vous avez une belle béchamel, une bolognaise délicieuse, maintenant on passe au montage du plat !

    1. On découpe des fines tranches de courgettes, environ 5 mm d'épaisseur, à la mandoline (attention les doigts !)

      Recette des cannellonis de courgette (vegan)

    2. On met un peu de bolognaise au fond d'un grand plat et on va rouler les cannellonis : on prend une grosse cuillère à soupe de bolognaise et on la met au bord d'une bande de courgette, qu'on va ensuite rouler sur elle-même, avant de la placer dans le plat.

      Recette des cannellonis de courgette (vegan)

    3. On continue jusqu'à ce que le plat soit rempli...

      Recette des cannellonis de courgette (vegan)

    4. On verse toute la béchamel sur les cannellonis, on saupoudre de levure de bière pour que ça gratine, et on enfourne pour 30 minutes à 180°C : ça doit sentir bon dans toute la maison, et être doré sur le dessus.

      Recette des cannellonis de courgette (vegan)

    5. On sert en disant oui, oui c'est bien moi qui l'ai fait :)

      Recette des cannellonis de courgette (vegan)

      Bon appétit !!

    Si vous testez la recette (même avec des variantes), je veux bien avoir votre retour pour savoir si c'était bon :)
    Et n'hésitez pas si vous avez des questions !

    Je vous souhaite une belle soirée,

    ♥ Bises ♥

    Chlouwy

    Pin It

    16 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    Aujourd'hui, je vous propose une de mes recettes préférées : celle des baklavas.

    Recette des baklavas véganes

    La cuisine libanaise est une de nos cuisines préférées, avec beaucoup de saveurs, d'épices, et surtout un grand nombre de recettes végétariennes.

    Nous avons acheté en décembre dernier le dernier livre de Linda Louis,

    Gâteaux chics et nature

    http://www.laplage.fr/tele_web/visuels_pro/1031/grand_Couv%20Gateaux%20chics.jpg

    qui propose des recettes de très beaux gâteaux qui en jettent à base de produits naturels (des gâteaux colorés sans colorants chimiques, des énormes desserts à étages sans crème au beurre grasse et indigeste...) et parmi eux, une recette de baklavas !

    Il faut bien le dire, à l'origine, les baklavas sont des pâtisseries réalisées à base essentiellement de sucre, de miel et de beurre. Absolument délicieux, mais forcément, j'hésite toujours à en faire quand je vois que pour un plat de ces petites douceurs, il faut énormément de beurre... (bon, j'en fais quand même hein !)

    Recette des baklavas véganes

    Du coup, quand j'ai découvert cette recette alléchante, je me suis empressée de la tester, en la simplifiant un peu pour qu'elle soit plus rapide à faire.

    La voici, j'espère que cela vous plaira !

    Recette des baklavas véganes

    Recette des baklavas véganes

    Recette des baklavas véganes

    Je n'avais plus de pistaches et la flemme de décortiquer des noisettes, alors j'ai fait une version amandes-noix de cajou qui n'avait rien à envier aux versions plus traditionnelles, la preuve sur les photos, et le goût était absolument délicieux.

    Recette des baklavas véganes

    Je vous souhaite un bon weekend, moi je retourne me reposer, je suis malade !

    ♥ Grosses bises ♥

    Recette des baklavas véganes

    Chlouwy

    Pin It

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique