• Mais, mais, mais, que vois-je en ouvrant la porte de la chambre de bébé renarde...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Non, ne serait-ce pas LE mobile origami que tout le monde attend avec impatience depuis presque un an ?

    Ah il s'en est passé des choses depuis que je vous proposais de participer à cette idée qui me tenait à cœur, pour créer un cadeau de naissance unique à notre bébé...

    Des centaines de grues ou de petits carrés de papier arrivés de toute la France, tous plus colorés les uns que les autres...

    Un bébé qui est né le week-end du confinement, 3 mois juste tous les 5 pour se découvrir, s'apprendre, s'aimer (et bricoler dans le jardin hein !), un été avec la famille, des vacances, du soleil... Et la rentrée, le temps qui file entre les allers-retours à l'école pour aller chercher les enfants le midi et l'aprèm, les weekend à voir les copains (on a bien fait d'en profite, hum !), et puis la 2e vague...

    Bon, vous l'avez compris, je n'avais pas pris le temps plus tôt de finir ce mobile, je faisais passer d'autres choses avant, et il me manquait quelques grues pour pouvoir enfin me lancer.

    Et puis pendant les vacances de la Toussaint, j'ai décidé que c'est bon, je le finissais !

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    J'ai terminé de plier les derniers carrés qui me restaient...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    On a ressorti ceux que j'avais triés et pliés...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    On a fait des paquets par couleur...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Et des paquets dans les paquets... On a mesuré les dimensions du mur où l'on voulait mettre le mobile pour voir combien de fils on pouvait y mettre...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Et j'ai réparti les grues avant de les attacher une par une sur un joli fil argenté... Et hier je me suis lancée, j'ai percé la poutre, suspendu une branche de bambou, et c'est parti pour tout nouer, et admirer le résultat quelques temps plus tard...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Je suis franchement trop contente du rendu, ça valait le coup de se lancer.
    Ce mobile habille parfaitement le mur et le bleu fait ressortir toutes les couleurs, vous ne trouvez pas ?

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    J'ai fait quelques gros plans pour m'amuser...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    J'adore essayer de me souvenir qui a envoyé telle ou telle grue...

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Certaines sont carrément microscopiques, et d'autres immenses !!

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Et alors au final, il y en a 343 !! Pas mal, non ?

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Je suis si reconnaissante pour toutes ces gentilles personnes qui ont bien voulu participer et m'envoyer du bonheur et des couleurs ♥
    Merci à tout le monde, on a bien besoin de couleur en ces moments pas très rigolos, alors je crois que ce mobile arrive au bon moment !

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    Je ne peux pas m'empêcher de m'émerveiller à chaque fois que j'entre dans la chambre... et de souffler doucement sur le mobile pour faire danser les grues. Ça fascine notre bébé renarde ♥

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    En tout cas c'est un joli cadeau de naissance collaboratif pour elle, je garde précieusement dans une boite toutes les cartes qui ont été envoyées avec les grues avec tous vos mots de bonheur, et le jour viendra où elle voudra savoir d'où viennent toutes ces merveilles...

    Et elle pourra s'amuser à retrouver les grues de tout le monde ♥

    Le mobile origami participatif de bébé renarde

    On ne se rend pas forcément compte sur les photos, mais le mobile fait 1 mètre 80 de long :)

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, je reviens mettre de la couleur par ici tout bientôt, c'est promis !
    Parce que je ne sais pas pour vous, mais moi j'en ai bien besoin en ce moment !
    Alors mes mots d'ordre pour tenir le cap et ne pas sombrer, c'est couleur, création et bons repas réconfortants !
    (je n'ai jamais autant pâtissé, et qu'est ce que j'aime ça !)

    Je vous embrasse,

    Bon courage à tout.e.s ceux qui vont travailler comme d'habitude
    (et je sais qu'on est beaucoup plus nombreux qu'on le croit, et moi je savoure d'autant plus mon congé parental ♥)

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    30 commentaires
  • Mardi dernier, notre grand renard a fêté ses 6 ans. ♥
    L'occasion pour moi de bricoler des petites choses qui me trottaient en tête depuis quelques temps, et de lui préparer une petite fête sympa :)

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori
    La veille au soir, j'ai préparé la table des saisons pour son anniversaire : j'ai sorti les livres que j'avais trouvés à la bibliothèque sur le thème de la naissance et de l'anniversaire, j'ai mis la bonne date, bricolé un faux gâteau avec des petits cônes en bois (les bougies !) et un couvercle de bocal.

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Et puis j'ai aussi ajouté la couronne d'anniversaire que je venais de coudre.
    C'était vraiment la cousette à l'arrache comme j'aime, je l'ai commencé la veille au soir, donc j'ai fait au plus simple : je me suis servi de la casquette de mon fils comme gabarit pour avoir une taille convenable et ajustable, j'ai mis des scratch à l'arrière, un morceau de thermocollant pour que le tissu tienne un minimum en place et j'ai utilisé le petit morceau de galon à pompons qu'il me restait de la couverture de baby renarde.

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori
    J'ai aussi ajouté un scratch sur le devant pour pouvoir changer le nombre et que la couronne soit réutilisée longtemps et j'ai brodé des morceaux de feutrine vite-fait-bien-fait, et voilà une jolie couronne que l'enfant a été ravi de porter, puisque c'était le roi de la journée ! :)

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Et puis je me suis aussi lancée dans ce tapis d'anniversaire Montessori, pour pouvoir célébrer les anniversaires de façon rituelle et symbolique, je trouve ça chouette que les enfants comprennent ce que l'on fête quand c'est leur anniversaire, plutôt que cela se résume à je souffle des bougies et j'ai des cadeaux.
    Et je compte aussi m'en servir en classe avec mes élèves (quand j'aurais repris, ce n'est pas pour tout de suite, pour le moment je profite de mon bébé !)

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Bref, un petit zoom sur ce tapis : 4 quartiers pour représenter les quatre saisons, j'ai brodé des petites fleurs et feuilles en feutrine, qu'on ne voit quasiment pas puisque le tissu a beaucoup de motifs, mais j'aime bien quand même !

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Et au centre du tapis, un rond qui représente le soleil, et autant de rayons que de mois de l'année. Idéalement, j'aurais voulu broder les noms des mois, mais le temps m'a manqué (j'ai commencé le tapis 3 jours avant son anniversaire) donc j'ai imprimé les jours et je les ai plastifiés.

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Mais alors, comment célébrer un anniversaire façon Montessori ?

    On allume une bougie au centre du tapis, c'est le Soleil.
    L'enfant prend un globe et va représenter la Terre.
    Une année de sa vie, c'est le temps que met la Terre à faire tout le tour du Soleil !
    Alors l'enfant se place devant son mois de naissance, et on va commencer à raconter son histoire : en quelques mots, on lui donne des anecdotes de sa vie.
    D'abord sa naissance "Tu étais très attendu, et le 15 septembre, tu es né ! Tu étais un bébé très observateur, très attentif, blablabla..."

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori
    Puis l'enfant va faire le tour du tapis lentement pour symboliser l'année qui s'écoule, et on chante tous en choeur
    "La Terre tourne autour du Soleil, la Terre tourne autour du Soleil,
    Il faut un an à la Terre pour faire le tour du Soleil"

    (sur l'air de "le fermier dans son pré, le fermier dans son pré, ohé ohé ohé, le fermier dans son pré")

    "Tu as un an" (on allume une bougie)
    "Tu es un bébé comme-ci, comme ça, tu parles déjà très bien, tu commences à marcher, blablabi blablabla"
    On montre des photos de l'enfant quand il a un an (j'ai plastifié lesdites photos pour qu'elles durent dans le temps...)

    Et c'est reparti pour faire le tour du tapis, chanter la petite chanson, allumer une 2e bougie et raconter la 2e année de son enfant...
    Et on fait ça jusqu'à ses 6 ans !

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori
    Puis notre renardeau a soufflé ses 6 bougies ( pas le Soleil, hein !) et il a ouvert ses cadeaux :)
    Et voilà un enfant heureux de sa journée et nous aussi !

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    Ce petit rituel permet à l'enfant de se repérer dans le temps, de comprendre des choses (eh oui, une année de plus, c'est 4 saisons de plus, et c'est un tour de plus de la Terre autour du Soleil), et cela permet de valoriser l'enfant en racontant son histoire, de se remémorer de jolis souvenirs, et que l'enfant soit acteur de cette jolie journée !
    Et puis ça ne prend que quelques minutes à faire et à mettre en place, alors pourquoi s'en priver ?

    Tapis et couronne d'anniversaire inspiration Montessori

    En classe, avec des élèves, on ne peut bien sûr pas raconter toute la vie de l'enfant, alors plusieurs pistes : soit demander aux parents avant quelques anecdotes sur l'enfant, ou bien raconter des choses générales : à 1 an tu as probablement appris à marcher, à 2 ans tu es devenu plus autonome, tu manges tout seul, à 3 ans tu es entré à l'école, ... Ou pourquoi pas, inviter les parents de l'enfant en classe si c'est possible pour qu'ils puissent raconter eux-mêmes, et passer un joli moment en classe avec leur enfant.
    Bref, évidemment, pas en ces temps de pandémie. Bon, mais vous avez compris l'idée !

    J'espère que ce petit article vous plait, est-ce que vous connaissiez cette façon de fêter les anniversaires ? Ça vous donne envie ?
    Et vous, vous avez aussi des petits rituels que vous faites chaque année ?

    J'adore célébrer les événements comme ça, et bientôt, on fêtera l'automne, youpi youpi !!!!
    J'ai hâte !

    Je vous embrasse et vous souhaite une bonne fin de journée,
    Je file retourner au jardin profiter des derniers rayons de soleil avant la pluie !

    Je vous embrasse,

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    18 commentaires
  • Coucou tout le monde !

    Nous voilà de retour au Terrier après une petite semaine de vacances dans la famille qui nous a fait du bien :)

    J'ai plein de choses à partager par ici, alors j'espère que vous serez au rendez-vous ces prochains jours, et que ça vous plaira !

    Aujourd'hui, je voulais vous montrer la dernière lubie que j'ai eu pendant ma grossesse : coudre un topponcino pour mon futur bébé.

    C'est quoi un toppocino ?

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    C'est un petit matelas que l'on place sous le bébé et qui a multiples intérêts (je vous explique ça ensuite, d'abord la réalisation).

    Pour le fabriquer (c'est ma maman qui me l'a fait, car j'étais alitée au moment de le coudre, et j'avais peur d'accoucher trop tôt, merci Moumoune ♥), il y a des explications parfaites chez Le coin Montessori.

    Une base ovale, ici remplie de laine cardée (tout mon restant de la poupée Waldorf fabriquée pour les 2 ans de ma renarde), avec quelques points au milieu pour que la laine ne se barre pas dans un coin, et la housse est faite d'un vieux drap qui a tellement servi qu'il est devenu tout doux !

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Et par dessus, une housse bien colorée, j'ai demandé à ma maman de m'en coudre deux, pour pouvoir les laver.

    Si vous suivez le blog depuis quelques mois, vous reconnaitrez sûrement le tissu de gauche (la couverture cousue pour baby girl !) et si vous êtes un dinosaure du blog, vous reconnaitrez peut-être le tissu de droite ?
    (je laisse le suspense, dites-moi dans les commentaires si ça vous évoque un truc que j'ai cousu pour un de mes bébés !)

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Alors, à quoi sert ce magnifique topponcino ?

    Il a la taille idéale pour être mis sous le bébé, et le "contenir". On peut l'allaiter avec le matelas sous lui, et le poser délicatement dans son lit ensuite : la température derrière lui ne change pas, on ne le pose pas dans un lit tout froid, ça évite de le réveiller, il est bien contenu, et c'est tout moelleux.

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Le Doudoucha s'en sert aussi le soir, pour endormir notre bébé, il la berce dans le topponcino et la pose ensuite dans son berceau quand elle s'endort, et elle fait sa nuit avec. Elle a maintenant plus de quatre mois et le topponcino nous sert encore, et pour encore plusieurs mois, même si elle commence à dépasser, ça la contient encore très bien, et la rassure (je pense).

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Nous le mettons aussi au fond de la nacelle de la poussette (qui a un matelas très petit et pas confortable), lorsqu'on l'endort dans le jardin.

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Et dernier usage très pratique, cela a permis aux grands de porter leur petite sœur en toute sécurité pendant les premiers mois, sans risquer de faire tomber sa tête où qu'elle ne bascule sur le côté, c'était très rassurant pour eux comme pour nous.

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Et le voilà dans le berceau avec sa couverture assortie, on n'a jamais assez de couleurs, n'est ce pas ?

    Le cadeau de naissance parfait : le Topponcino montessori

    Voilà, si vous êtes enceinte, si vous avez un petit bébé à naitre dans votre entourage, si vous voulez faire un joli cadeau de naissance, et qui plus est très original, n'hésitez pas, je suis sûre que vous ferez des heureux !

    J'espère vous avoir fait faire une jolie découverte, je vous retrouve bientôt par ici ou sur Instagram,

    Je vous embrasse

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    17 commentaires
  • Ou comment on a fini par trouver notre idéal de couches lavables !

    Notre histoire avec les couches lavables a commencé il y a presque 6 ans avec notre premier petit renard, et à part quelques exceptions (genre les premiers jours à la maternité, ou les weekend en sortie avec un tout petit sac), nos enfants ont toujours été en couches lavables.

    D'ailleurs il y a des tonnes d'articles sur le sujet sur ce blog, vous devriez trouver votre bonheur par ici !

    Bref, aujourd'hui, je reviens pour vous parler de ce qu'on utilise pour notre troisième bébé qui a actuellement 2 mois (déjàààààà).

    Au tout début de ma grossesse, ma copine Lila a publié un article sur son blog qui a grandement éveillé ma curiosité : elle parlait de couches en laine.

    Je vous invite à aller voir ses explications qui sont très claires, mais en gros, j'étais très étonnée d'imaginer qu'une couche en laine puisse être étanche et ne pas fuir de partout. Mais elle m'a quand même convaincue, donc j'ai voulu tenter l'expérience, et puis bon, quelques couches en plus n'étaient pas de trop, la plupart de celles que nous avons à la maison on déjà fait au moins 3 enfants (voire 5 enfants pour certaines !), ça commence à bien s'user !

    Donc j'ai acheté un lot de 3 couches en laine d'occasion (parce que ça coutre environ 15€ neuf, c'était hors budget !) et après ma belle-mère a gentiment proposé de nous en tricoter d'autres. Le Doudoucha a dégoté des pelotes 100% laine mérinos à la mercerie pour 2€ la pelote (merci les fins de série !) et nous avons donc réussi à avoir une dizaine de sur-couches en laine pour une trentaine d'euros. Qui dit mieux ?!

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    L'avantage énorme de ces couches, c'est déjà qu'elles sont super respirantes, donc aucune rougeur depuis la naissance, contrairement à d'autres couches très mignonnes, certes (genre les Hamac qui sont très à la mode en ce moment) mais qui sont composées de matières plastiques, donc bof écologiques et généralement très chères (comptez une trentaine d'euros pour une seule couche Hamac neuve !)

    Alors la sur-couche en laine se met par dessus une couche en tissu (elle sert juste à rendre le tout étanche, comme une sur-couche plastique), et à l'intérieur on utilise soit une couche en coton (comme celle-ci par exemple), soit sinon des langes à nouer, comme ci-dessous.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Une fois qu'on a pris le coup de main, c'est très facile d'utilisation, et surtout ça sèche rapidement sur l'étendoir ! Lila a proposé des explications de nouage, alors je ne vous en parle pas ici. Il faut compter environ 5  € pour un lange, beaucoup moins d'occasion évidemment !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Par dessus, donc, on met une surcouche en laine...

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et quand on doit changer la couche, on se contente d'étendre la sur-couche en laine sur un étendoir pour l'aérer s'il n'y a que de l'urine dessus, merci les propriétés auto nettoyantes de la laine, il n'y a rien à faire d'autre, et on peut s'en resservir quelques heures plus tard !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Pour le coup, on n'a pas trouvé plus écologique pour le moment, l'idéal étant encore de pouvoir utiliser de la laine de nos moutons d'Ouessant pour tricoter des couches 100% locales hihi, mais sinon vu le peu d'eau à utiliser pour le lavage (seulement en cas de selles, ou pour les lanoliser de temps en temps), on trouve ça vraiment idéal ! On n'a pas eu de fuites depuis 2 mois à part pour des cas exceptionnels où de toutes façons aucune couche jetable ou lavable n'aurait résisté (je vous passe les détails !)

    Et sinon, en complément ou à la place des langes à nouer, nous avons trouvé une autre alternative encore plus simple d'utilisation : les bons vieux langes en tissu

    Oui, oui, ce sont bien ceux qu'on utilisait avant avec une épingle à nourrice, figurez vous qu'il nous aura fallu 5 ans pour nous rendre compte que l'option la plus pratique, la plus écologique (à notre avis) et la moins chère était bien la plus ancestrale !

    Les langes sont bien connus des parents de bébé car ils servent un peu à tout : à essuyer un truc qui coule, de bavoir, de support pour changer bébé en goguette, de petit drap, de doudou, que sais-je encore ! Mais finalement on ne s'en sert plus pour le change alors que c'est si simple quand on a le coup de main !

    Bref, donc c'est parti pour le petit tuto rapide nouage de lange

    Vous prenez votre lange (environ 70-80 cm de côté), vous le pliez en quatre.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous mettez l'endroit où il y a les quatre coins en haut à droite, et vous allez tirer le premier coin vers la gauche, pour former un triangle.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous obtenez le pliage en dessous, ensuite vous retournez le tout pour que le triangle soit derrière.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Vous obtenez le pliage ci-dessous, et il ne reste plus qu'à plier la partie rectangulaire vers la droite pour faire une partie plus absorbante au milieu de la couche.

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et voilà pour le pliage !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Ensuite on ajoute à l'intérieur une partie plus absorbante (ici ce sont des inserts que j'ai cousu en deux épaisseur bambou/chanvre, on peut ajouter des trucs plus absorbants si votre bébé est plus grand)

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    On met bébé dedans, on replie les bords et on remonte le bas, et à la place d'une épingle à nourrice, on utilise un Snappi : c'est ce petit truc jaune avec des griffes qui s'accroche dans le tissu simplement en le posant dessus (magique et pas cher, pas besoin d'en avoir plusieurs !)

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Et avec un bébé dedans, ça donne ça :

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Les avantages à ces couches sont nombreux !

    La couche épouse parfaitement les cuisses de bébé puisqu'on ajuste sur lui, donc pas de fuites, on trouve des langes absolument PARTOUT, ils sont très très peu chers (environ 4€ pour un lange neuf en coton bio, moins cher d'occasion comme toujours), ils sèchent super super vite (ceux qui vivent en appart sans balcon et qui ont déjà testé les grosses couches lavables en éponge doivent comprendre de quoi je parle, on mettait parfois quasiment 3 jours à faire sécher les couches de notre 1er bébé !), ils sont en matière naturelle donc quand ils sont vraiment complètement abimés on les met au compost et surtout ils sont parfaits pour les fesses de bébé, on peut les laver à forte température si on a besoin, ils prennent très peu de place dans un sac à langer... bref on n'a pas encore trouvé d'inconvénient !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Avec une petite couche en laine par dessus, et voilà un bébé au sec !

    Les minis cuissots c'est cadeau, je crois que notre petite puce avait à peine 2 semaine sur certaines photos !

    Couches lavables écologiques, naturelles et économiques !

    Finalement, une fois de plus, on retourne à l'essentiel, et tout se combine : le prix, l'impact écologique, la durabilité...
    Et cela nous questionne encore plus sur le marché florissant des couches lavables, certes très mignonnes, mais avec quelles conséquences à long terme ?
    A méditer...

    Voilà, j'espère vous avoir fait découvrir des choses, n'hésitez surtout pas à poser des questions en commentaire ou à partager votre expérience, je serai ravie de vous répondre,

    Je vous souhaite une bonne soirée

    Je vous embrasse

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    29 commentaires
  • Hello hello !

    Aujourd'hui je voudrait vous raconter comment on a fêté Pâques pendant cette drôle de période où nous sommes confinés...

    D'habitude on ne célèbre pas cette fête plus que cela, on va généralement chez mes parents et les enfants mangent un peu de chocolat, mais ça s'arrête là.
    Et puis je suis chaque fois déprimée de la quantité d'emballages alu et plastique qui finissent à la poubelle, bref.

    Cette année, c'était l'occasion de fêter ça un peu mieux que d'habitude, de faire participer les enfants, et puis comme on évite franchement de sortir (on a été faire les courses 2 fois en 5 semaines, plus 2 sorties au distributeur de légumes bio d'à côté, mais c'est tout, car c'est très anxiogène pour le Doudoucha qui se tape les courses, et puis parce qu'on préfère éviter au maximum de sortir), donc tout ça pour dire qu'on n'avait pas d’œufs de Pâques à cacher, alors il fallait faire autrement !

    J'ai proposé aux enfants de peindre des galets avec des feutres Posca...

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Ça nous a bien occupé, et on s'est bien amusés.

    Et puis le jour de Pâques, le Doudoucha est allé les dissimuler dans le jardin. On ne fait pas croire aux enfants aux cloches ou aux lapins de Pâques (mais promis, ils s'en fichent et sont très contents de chercher dans le jardin, ou de manger du chocolat héhé !), et ainsi ils peuvent participer entièrement à la préparation de cette journée :)

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Donc le dimanche matin, chacun muni de son petit panier...

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Ils sont allés à la chasse aux galets dans le jardin !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Et en plus ça fait les muscles, hihi !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Quand ils ont trouvé la trentaine de cailloux dissimulés, ils sont rentrés à la maison trouver les chocolats que nous avions préparés la veille...

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    J'avais tout installé sur la table de la cuisine pour leur faire la surprise.

    Les petites poulettes crochetées ont été faites en quelques minutes (le tutoriel gratuit vient d'ICI, merci Chouette kit !)

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Et nous avions préparé la pâte pour les œufs en chocolat la veille tous ensemble, et je les ai modelé le matin quand ils jouaient dans leur chambre, pour leur faire la surprise.

    Je vous donne la recette parce qu'ils étaient trop bons ! (c'est une recette trouvée dans le magazine Pomme d'api du mois dernier, j'ai changé quelques petites choses pour faire avec ce qu'on avait dans les placards !).

    Pour une quarantaine d'oeufs :

    Faire fondre 200g de chocolat pâtissier au bain-marie. Ajouter 70g de margarine en morceaux (ou de beurre) et 1 cuillère à soupe de purée de noisette.
    Bien mélanger.

    Dans un bol, bien mélanger 2 jaunes d’œuf avec 5 cuillère à soupe de sucre puis ajouter à la préparation précédente.
    Mettre au frais pendant 2 heures.

    Sortir du frigo, modeler en forme d’œuf puis les rouler dans des billes de sucre, de la noix de coco râpée ou autre joyeuseté !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Nous avons également teinté des vrais œufs de nos poulettes pour décorer la table. Inspirés par Merci Montessori, tous les jours de la semaine où nous avons mangé des œufs (pour les crêpes ou la brioche par exemple !), nous les avons évidés en perçant les deux côtés et en soufflant dedans (fou rire garanti !).

    Je les ai bien rincés, séchés, puis les enfants ont dessiné dessus avec un pastel gras blanc. Ensuite, nous les avons mis chacun dans un pot, nous avons versé une cuillère à soupe de vinaigre sur chaque, puis un peu de colorant alimentaire (ou d'encre).
    Il suffit ensuite de compléter avec de l'eau, et de penser à bien remplir l’œuf pour qu'il ne flotte pas, et patienter jusqu'au lendemain.

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Et le lendemain, on rince et les dessins ressortent !

    Le petit renard a eu envie d'installer les œufs sur de la paille pour que ça fasse plus réaliste et que ça décore la table, c'était une bonne idée !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    On a voulu rendre cette journée super chouette, alors on a fait un brunch de Pâques
    (la bonne idée, car même si ça prend du temps à préparer, on a un seul repas à faire au lieu de 2 héhé !)


    On a fait des petits paniers printaniers, voilà notre recette totalement inventée :

    Pour la pâte brisée express (on s'en sert pour toutes nos tartes, quiches...) : mettre dans un saladier 250g de farine + 95g d'huile d'olive + 100g d'eau tiède + du sel. On mélange rapidement avec une cuillère en bois pour former une boule de pâte et voilà !

    On étale la pâte avec les doigts dans des ramequins (ou des bols) chemisés de papier sulfurisé.
    On fait une boule de papier sulfu qu'on a mise dans chaque ramequin pour pouvoir faire tenir la anse du panier.

    On fait cuire environ 30 min au four à 180 °C

    Et pour la préparation intérieure, nous on a mis des petits légumes surgelés (carottes, courgettes, petits pois... mais vous pouvez mettre ce que vous voulez !) qu'on a fait revenir avant dans l'huile d'olive avec de l'oignon. On ajoute un peu de crème végétale, de la sauce soja pour saler et relever (et une pointe de sirop d'agave et/ou de miso si vous en avez), et il n'y a plus qu'à mettre le tout dans les paniers, et quelques graines de sésame par dessus pour décorer !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Pour ce brunch, on a sorti la nappe fleurie, et on a aussi mangé des vrais œufs à la coque, et une brioche faite maison, avec cette recette
    (et de la margarine à la place du beurre)

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Et on a même des tasses complètement dans le thème hihi ! Et puis évidemment on a aussi boulotté les petits oeufs ;)

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Voilà, finalement, c'était une de mes meilleures fêtes de Pâques (si ce n'est LA meilleure !)
    Les enfants étaient ravis, nous aussi, et on en a vraiment profité !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    J'espère que vous avez pu fêter ça correctement aussi, même si les grands parents ou les petits enfants sont loin du reste de la famille,
    et que forcément ce n'est pas pareil que d'habitude...

    Cette période confinée nous permet de profiter de notre famille sans nous enfermer dans des obligations et dans la course folle habituelle (aller à l'école, aux rendez-vous, à droite et à gauche, courir dans tous les sens, mettre un réveil tous les jours, aller à la répèt de l'école de musique, aux entrainements de cirque, avoir des weekends complètement blindés entre les gens à voir et les trucs à faire...)
    Même si beaucoup de choses nous manquent aussi (surtout de voir les amis et la famille), ça permet de se recentrer aussi sur l'essentiel, et tant qu'à faire, autant prendre et garder le positif dans cette histoire (je parle de nous personnellement hein ! Je sais bien que nous sommes privilégiés avec notre grand jardin et notre grande maison et nos métiers qui nous permettent de rester à la maison et pas d'aller au casse-pipe, et j'ai bien conscience de notre chance, et quand bien même on est privilégiés, il arrive souvent qu'on galère à gérer les 3 enfants dont les deux grands qui commencent à saturer de toujours être l'un sur le dos de l'autre... BREF, pensée à tout le monde ! On n'a pas le choix de cette situation toute particulière, alors soit on la subit, soit on essaie d'en tirer profit et de prendre le positif, et au Terrier, on préfère la 2e option !)

    Oh et j'allais oublier la surprise dont je vous parlais dans le titre !

    Le lendemain du lundi de Pâques, nous avons une une jolie surprise...

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Notre Pelote a mis bas et nous avons donc accueillis un minuscule agneau que nous avons appelé ♥ Lopi ♥ (ça veut dire laine en islandais !)
    Nous nous doutions qu'elle était pleine (car elle avait pris pas mal d'embonpoint pendant l'hiver, un peu comme moi hihi !) et un mois après l'arrivée de notre petite renarde d'amour, voilà un nouveau "bébé" dans la famille !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Il est complètement adorable, et Pelote laisse les enfants le caresser, d'ailleurs il n'est pas du tout farouche, il joue avec Django notre chien dans le jardin !

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Ils sont tous les quatre dans le jardin, les 3 moutons et le chien, et ils s'entendent si bien ♥

    Pâques zéro déchet (et une surprise ♥)

    Bref de quoi bien occuper les enfants, et surtout beaucoup d'amour en plus à donner !

    Je vous embrasse bien fort,

    Prenez soin de vous

    ♥ Bises ♥

    Chloé

    Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique