• Tuto coussin d'allaitement

    Comme je vous en ai parlé il y a quelques jours par ici, nous nous sommes beaucoup interrogés sur le remplissage de notre futur coussin de maternité. Il s'est avéré que le plus écologique et économique était pour nous le liège. Cependant, les prix des coussins d'allaitement remplis de ce matériau étaient trop élevés, et puis comme j'aime fabriquer des choses, je me suis lancée dans la confection de mon coussin !

    Voici donc aujourd'hui les différentes étapes si vous aussi vous souhaitez...

    Fabriquer un coussin de maternité/d'allaitement

    De quoi avez-vous besoin ?

    • D'un grand papier ou grand carton ou grand-vieux-bout de tissu pour reporter le patron.
    • De tissu (pour le coussin, un tissu moche genre un vieux drap récupéré ou un tissu de votre grand-mère ; et pour la housse extérieure, un tissu qui vous plait bien !). Pour ce coussin et pour prendre large, je dirais qu'il vous faudra 170 cm de tissu (par 150 cm de largeur) pour chaque tissu.
    • De 2 fermetures éclair (pour l'intérieur, j'en ai pris une de 20cm, et pour la housse, j'ai pris la plus longue possible pour insérer le coussin facilement à l'intérieur, soit une de 60 cm). Pensez à prendre des couleurs assorties à vos tissus, c'est mieux :)
    • De 3 m 50 de passepoil pour que votre housse extérieure soit plus jolie (ce n'est pas du tout obligatoire, mais sincèrement, ça fait un coussin vraiment plus sympa et plus "fini").
    • De quelque chose pour garnir votre coussin. Si vous ne savez pas quoi prendre, je ne peux que vous orienter vers mon précédent post dans lequel je vous détaille les rembourrages principaux avec leurs avantages et inconvénients.
    • Des petits trucs habituels pour coudre : une machine à coudre, un crayon/une craie, du fil assorti aux tissus, des ciseaux, des épingles.

    Voilà, vous voyez qu'il ne faut pas grand chose, si vous utilisez des tissus de récup, vous n'avez que le rembourrage à acheter, et vous aurez un magnifique coussin pour moins de 30 €.

    Au boulot maintenant !

    Première étape : La réalisation du patron.

    J'ai utilisé le patron de l'Arbre à bébé, il me paraissait adapté au grand coussin que je voulais faire. Je l'ai recopié sur un grand carton en m'aidant d'une règle et d'un feutre, puis j'ai découpé mon carton sur le bord du tracé.

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Deuxième étape : La réalisation de la housse intérieure du coussin.

    J'ai reporté le patron quatre fois pour avoir deux "bananes" qui vont constituer les deux côté de la housse.

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Je les ai ensuite découpées, puis j'ai cousu la fermeture éclair (endroit contre endroit)
    Ensuite j'ai cousu le reste de la housse (toujours endroit contre endroit, en pensant à laisser la fermeture éclair ouverte !).

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Il ne reste plus qu'à retourner la housse en passant par le trou de la fermeture !

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Troisième étape : Le remplissage du coussin.

    Pour cette étape, nous nous y sommes mis à deux, car c'est plus pratique : un qui tient le coussin, en maintenant un entonnoir (fait avec un morceau de carton), et l'autre qui rempli de rembourrage !

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    On ferme avec le zip, on vérifie que le coussin ne laisse rien s'échapper, et voilà ! Si vous avez envie de faire plus simple, vous pouvez vous passer d'une fermeture éclair pour cette housse et vous contenter de le coudre après remplissage, mais vous avez intérêt à savoir exactement la densité de remplissage que vous voulez, car vous ne pourrez plus en ajouter/en enlever après ! D'autre part, certains matériaux de rembourrage se tassent avec l'usage, c'est donc plus pratique de pouvoir en ajouter en ouvrant la fermeture éclair !

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Quatrième étape : La réalisation de la housse extérieure.

    J'ai commencé comme pour la housse intérieure, en reportant le patron 4 fois pour avoir 2 bananes.

    Fabriquer son coussin d'allaitement
    On n'y voit pas grand chose, mais les tracés sont bien là !

    Ensuite je les ai découpées...

     

    Fabriquer son coussin d'allaitement

     

    Puis j'ai cousu la grande fermeture éclair, endroit contre endroit, en épinglant bien au préalable pour que le tissu ne bouge pas.

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Ensuite, j'ai enfermé le passepoil en sandwich entre les deux morceaux de tissu

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    et j'ai cousu toutes les épaisseurs ensemble. (en laissant la fermeture éclair ouverte !)

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Voilà la couture terminée !

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    Cinquième étape : Les finitions et l'admiration de votre œuvre !

    On retourne la housse,

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    ...on y met le coussin...

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    ...et on ferme le zip : Tadam !

    Fabriquer son coussin d'allaitement


    Admirez votre travail, félicitez-vous bien comme il faut, et profitez-en pour tester tout de suite votre magnifique coussin !

    Fabriquer son coussin d'allaitement

    J'espère que ce tuto en photo vous aura plu, n'hésitez pas à me poser des questions ou à partager des photos de votre coussin si vous vous lancez !

    ♥ Bonne soirée les couturiers ♥

    Pin It

    130 commentaires
  • Comme je vous l'avais annoncé il y a quelques jours, nous avons enfin commencé à ranger le terrier du petit renard, afin de pouvoir lui aménager un univers un peu plus coloré !

    Nous avons commencé par retaper les vieilles commodes que nous avions : recoller les tiroirs, nettoyer... Et puis comme ça manquait un peu de couleurs, nous avons décidé de recouvrir l'une des deux de tissu : c'est très facile à faire, c'est rapide et pas du tout nocif (contrairement à la peinture qui émet des trucs quand même, même si elle est sans solvant !) et puis si ça ne nous plait plus, c'est simplissime à retirer !

    Le terrier du petit renard
    On applique du double-face (écologique tant qu'à faire) sur les coins et le tour de la commode

    Le terrier du petit renard
    Et on place le tissu en le tendant bien ! Facile, non ?

    Le terrier du petit renard
    Nous avons ajouté quelques étagères pour y ranger des petites affaires

    Le terrier du petit renard
    Une boite à mouchoir recouverte d'un joli tissu (selon une technique japonaise appelée furoshiki)

    Les deux photos suivantes permettent de mieux s'imaginer cette chambre, même si elle va encore beaucoup changer d'ici là (il nous reste pas mal de trucs à fabriquer, à ajouter pour décorer, mais je vous tiendrai informés des avancées )

    Le terrier du petit renard
    (A gauche, la 2e commode qu'on a transformé en étagère, avec un rideau de tissu devant)

    Le terrier du petit renard
    (Un canapé qui nous servira de table à langer, et au fond, le berceau "familial")

    Et puis, durant nos vacances bretonnes, nous avons eu un véritable coup de cœur pour un grand lampion qui est magnifique de jour comme de nuit :

    Le terrier du petit renard
    Superbe, n'est-ce pas ?

    Et pour vous montrer la différence jour/nuit et aussi parce que ça m'amusais beaucoup, voilà une petite "animation" :

    Le terrier du petit renard

    Et si cette lampe vous plait, c'est la marque Djeco qui l'a conçue !
    (Vous pouvez y aller, ils font pleiiiiin de produits absolument magnifiques et très bien pensés pour les enfants, je vous en reparlerai, c'est certain !)

    Et sinon, vous avez des idées de ce qu'il faut ajouter dans une chambre de bébé ?
    (on est un peu novices en la matière quand même, alors tous les conseils sont bons !)

    Belle soirée à tous !   

    Pin It

    7 commentaires
  • ... sans trois !

    Après le lapin et la pieuvre, je me suis attaquée au chat !
    Toujours avec un patron de Chouette kit (j'ai utilisé le patron du kit n°11, avec de la laine du kit d'hiver n°9)

    Jamais deux...
    Fabrication des différents éléments

    Jamais deux...
    Rembourrage en cours...

    Jamais deux...
    ... Assemblage...

    Jamais deux...
    Et voilà !
    (J'ai juste raccourci la queue par rapport au modèle, parce qu'elle paraissait vraiment démesurée)

    Et une petite animation toute pourrie pour vous montrer la collection qui s'agrandit...

    Jamais deux...

    Il ne va bientôt plus y avoir assez de place dans le berceau pour y mettre un bébé en plus ! ;)

    Bonne soirée à tous et à demain !

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quand on est enceinte, qu'on arrive autour du troisième trimestre et qu'en plus on envisage peut-être d'allaiter son futur bambin, on s'oriente très vite vers l'achat ou la fabrication d'un coussin d'allaitement (ou coussin de maternité). C'est une sorte de gros coussin en forme de banane que l'on place sur les jambes pour maintenir le bébé pendant la tétée, mais on peut aussi s'en servir durant la grossesse pour maintenir son ventre et son dos pendant la nuit, ou encore de transat pour bébé... Bref c'est un coussin multifonction qui semble bien pratique (voire indispensable) pour beaucoup de mamans.

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

     

     

     

     

     

    (Sources :  les babilleuses.com)

    La seule chose qui peut en freiner l'achat, c'est son prix, parfois exhorbitant (quasiment 100 €). Mais facile d'y remédier si on sait manier un peu une machine à coudre (je suis en train d'en fabriquer un, je vous montrerai ça quand il sera terminé !)

    Bref, la question qu'on se pose quand on veut faire une telle acquisition....

    Quel remplissage choisir pour mon coussin ?

    Plusieurs options s'offrent à vous : les microbilles de polystyrène, les balles d'épeautre et les granulés de liège.

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

     

     

     

     

     

     

     

    (Sources : isolation-eco-concept.comferme-des-peupliers.fr , terrehabitat.be)

    Nous avons eu beaucoup de mal à trouver des informations sur ces différents matériaux et c'est donc pour cette raison que je vous propose aujourd'hui un comparatif des différents remplissages, leurs avantages, leurs inconvénients, leurs prix, afin que vous fassiez un achat éclairé :)
    (Attention il s'agit d'un comparatif sans prétention, ce n'est que mon avis personnel enrichi de différentes informations glanées sur internet et dans les livres, pas d'une étude avec statistiques à l'appui !)

    Le remplissage avec des microbilles de polystyrène

    • Qu'est ce que c'est ? Les microbilles de polystyrène sont fabriquée à base de pétrole transformé chimiquement pour donner des petites billes vendues avec des diamètres différents. Plus les billes sont fines, moins elles feront de bruit et plus elles seront confortables.
    • Avantages : c'est le matériau le plus léger et le plus économique. C'est aussi celui qui compose la plupart des coussins d'allaitement vendus sur le marché. Certains coussins peuvent-être lavés à 60°C en machine. C'est donc le plus accessible.
    • Inconvénients : Nocif pour la santé : une étude de l'INERIS a montré que la substance qui rend les billes de polystyrène ignifugées (résistante au feu) est liée à des problèmes d'infertilité, et a des répercussions néfastes sur les bébé allaités. De plus le polystyrène dégage des composés volatiles dans l'air qui peuvent être à l'origine de cancers. Ce n'est pas pour rien que cette substance a été interdite dans plusieurs pays (Europe du nord notamment). Un autre inconvénient des microbilles de polystyrène est qu'elle peut s'affaisser avec l'usage et qu'il faut donc prévoir de pouvoir rembourrer son coussin d'allaitement au bout de quelques temps.

    Le remplissage avec des balles d'épeautre

    • Qu'est ce que c'est ? La balle d'épeautre est l'enveloppe de la graine d'épeautre (une céréale cultivée notamment pour sa farine). Il s'agit donc d'un produit naturel.
    • Avantages : Cette céréale est la plus souvent biologique, donc exempte de substances nocives pour la santé. De plus, elle aurait des bienfaits sur le sommeil des enfants.
    • Inconvénients : Elle est plus bruyante que les autres matériaux, mais surtout, elle est beaucoup plus lourde, et il faudra prendre en compte que votre coussin d'allaitement pèsera autour de 5-6 kg, ce qui peut être s'avérer lourd et peu pratique à l'usage. Pour certaines en revanche, le poids est un avantage pour bien maintenir le bébé. Comme il s'agit d'une substance naturelle, on ne peut pas la laver en machine à 60°C (sous peine de voir germer votre coussin !) Dernier inconvénient : elle est plus onéreuse que les autres matériaux.

    Le remplissage avec des granulés de liège

    • Qu'est ce que c'est ? Les granulés de liège sont des écorces d'arbre broyées en petites particules. On les trouve soit sous la forme de "micro" granulés (environ 1 à 2 mm, ils ressemblent à des copeaux) soit un peu plus gros (3-4 mm).
    • Avantages : les granulés de lièges peuvent être biologiques, en fonction de leur provenance. Ils sont fabriqués en France. Le liège est très léger (mais moins que le polystyrène). Il s'agit d'un matériau naturel. Il n'est pas du tout bruyant.
    • Inconvénients : tout comme l'épeautre, on ne peut pas le laver en machine à 60°C car il s'agit d'un matériau naturel. Il n'y a pas beaucoup de producteurs en France, ce qui limite le choix.  Il est n'est pas aussi inodore que les autres (mais l'odeur n'est pas désagréable pour autant !)

    Voilà j'espère que ce comparatif vous aura un peu éclairé sur le rembourrage que vous souhaitez pour votre coussin d'allaitement. Pour notre part, nous avons choisi les granulés de liège qui nous paraissaient idéaux : naturels, tout en restant plutôt léger.

    Pour ceux qui voudraient aussi remplir leur coussin d'allaitement avec des granulés de liège, je vous laisse les coordonnées de ceux à qui nous avons commandé (ce sont directement les producteurs et pas des revendeurs) :

    Lièges Melior
    www.lieges-melior.com
    contact@lieges-melior.com

    Il faut leur envoyer un mail, et leur préciser le volume de liège qu'on souhaite commander. Comme nous n'avions pas encore fabriqué le coussin et que nous ne savions pas exactement le volume à prendre, nous avons commandé 100 L (même frais de port que pour 50 L). Ils proposent plusieurs tailles de liège (nous avons choisi la plus fine), et pour le total, nous en avons eu pour 38,40€ (avec des tissus de récupération, c'est la solution la plus écologique et la plus économique !)

     Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?
    Notre énorme colis reçu 3 jours après paiement :)

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?

    Quel remplissage pour mon coussin d'allaitement ?
    Zoom sur la petitesse des granulés de liège :)

    Dans tous les cas, et avec n'importe quel remplissage, les différents avis que j'ai trouvé conseillent de choisir un coussin bien dense, afin de garantir un maintien optimal (exit le coussin rempli de mousse qui s'affaisserait dès la première utilisation), déhoussable (pour laver l'extérieur en machine), assez grand (pour pouvoir faire le tour de l'adulte assis, et pour maintenir la tête et les jambes quand on est couché)

    Voilà ! Et bientôt, je vous montrerai le coussin d'allaitement home-made quand je l'aurai terminé !

    Bonne soirée à tous !

    Edit de janvier 2016 : les tarifs appliqués par Liège Melior étaient ceux pratiqués en aout 2014, et ont été revus à la hausse depuis, vous pouvez donc leur demander un devis détaillé pour avoir les tarifs actualisés. Merci !!

    Pin It

    63 commentaires
  • Pendant nos vacances bretonnes, j'ai eu un peu de temps pour crocheter... Et comme je vous l'ai déjà expliqué il y a peu, Chouette kit propose à chaque fois des projets au crochet plus ou moins difficiles à réaliser. Et dans le kit de cet été, il y avait la possibilité de réaliser une petite pieuvre !!

    Je n'ai donc pas hésité longtemps, surtout que j'ai déjà le lapin au crochet...

    Voilà donc quelques photos pour vous montrer les différentes étapes de réalisation :

    Petite pieuvre
    Crochetage des différentes parties (c'est assez rapide, même si il y a quand même 8 tentacules...)

    Petite pieuvre
    Rembourrage de la tête et des tentacules

    Petite pieuvre
    Couture des tentacules au corps

    Petite pieuvre
    On referme le corps avec le cercle crocheté

    Petite pieuvre

    Petite pieuvre

    Petite pieuvre

    Dernière étape : broder des yeux et une bouche à notre animal...

    Petite pieuvre

    Et voilà !

    Mignon, non ? Et puis avec tout ces bras, il sera surement très facile à attraper par le p'tit renard :)

    ♥ A demain mes petits poulpes marins ♥

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique